L'embarqué > Instrumentation > Instrum. générale > Tektronix élargit sa gamme d'analyseurs de spectre temps réel USB avec une couverture de 9 kHz à 7,5 GHz

Tektronix élargit sa gamme d'analyseurs de spectre temps réel USB avec une couverture de 9 kHz à 7,5 GHz

Publié le 22 mars 2016 à 13:07 par François Gauthier        Instrum. générale Tektronix

Tektronix élargit sa gamme d'analyseurs de spectre temps réel USB avec une couverture de 9 kHz à 7,5 GHz

Le fabricant d’instruments et de solutions de test et mesure Tektronix élargit sa gamme d'analyseurs de spectre temps réel sans face avant, et qui se connectent à un PC via une liaison USB 3.0. Destinés aux applications de conception, de gestion de spectre et d'installation et de maintenance d'émetteurs sans fil, ces analyseurs RSA500 et RSA600 offrent une couverture de fréquence de 9 kHz à 7,5 GHz avec une bande passante d'acquisition de 40 MHz, une gamme dynamique de mesure de -161 dBm/Hz de niveau de bruit moyen affiché, et jusqu'à +30 dBm d'entrée maximale.

Ces modèles suivent la philosophie de leurs prédécesseurs, les RSA306 à 6,2 GHz, introduits l'an dernier, en offrant des niveaux de performance plus élevés et l’ajout d’un générateur de poursuite optionnel, assorti d'un pont interne intégré pour les essais de base des dispositifs du type câbles et antennes. On y trouve aussi un récepteur GPS intégré doté d’une précision de fréquence jusqu’à ± 0,025 ppm. Ces appareils, qui, selon Tektronix, procurent environ 60% des fonctionnalités d’un d'instrument sur table traditionnel, peuvent être utilisés depuis un ordinateur de bureau, un ordinateur portable ou une tablette. Une approche qui fonctionne avec la suite logicielle SignalVu-PC qui propose des algorithmes de traitement du signal DPX en temps réel et une série de modules complémentaires spécifiques à certaines applications.

In fine, cette association - appareil USB et logiciel d’analyse - apporte les performances de laboratoire sur le terrain pour la gestion du spectre, la chasse aux interférences et le dépannage de réseau. A noter que ces instruments alimentés par batterie sont qualifiés MIL-STD 28800 classe 2 pour les chocs et vibrations et sont dotés de l’indice de protection IP52.

En laboratoire, ces instruments sont adaptés aux travaux de conception et d’essais de fonctions radio, y compris les tests de gain des antennes, comme le Bluetooth LE, le Bluetooth EDR ou le Wi-Fi (jusqu'à la version 802.11ac).

Sur le même sujet