L'embarqué > Marchés > Rachat > Synaptics s’offre DSP Group pour se renforcer dans les technologies IA basse consommation

Synaptics s’offre DSP Group pour se renforcer dans les technologies IA basse consommation

Publié le 31 août 2021 à 11:56 par Pierrick Arlot        Rachat Synaptics

Synaptics

La firme américaine Synaptics, réputée pour ses solutions d’interface homme/machine, a signé un accord définitif en vue d’acquérir d’ici à la fin 2021 la société d’origine israélienne DSP Group, spécialiste des puces-systèmes de traitement vocal pour communications convergentes (voix, audio, vidéo et données). Le rachat, dont le montant estimé est d’environ 540 millions de dollars, permet à Synaptics de mettre la main sur une entreprise présente sur plusieurs marchés de l'Internet des objets audio (IoAT, Internet of Audio Things) avec des opportunités de croissance significatives dans les domaines du vocal « intelligent » à faible consommation, des communications unifiées et des dispositifs IoT sans fil.

On se souviendra qu’en début d’année DSP Group a lancé sous la référence DBM10 un circuit SoC à ultrabasse consommation doté de capacités d’intelligence artificielle (IA) et d’apprentissage automatique (ML) et optimisé pour le traitement de la voix et la fusion de capteurs. Conçue pour les produits fonctionnant sur batterie (smartphones, télécommandes, dispositifs portés sur soi ou à l’oreille, etc.), la puce embarque un processeur de signal numérique (DSP) ainsi que le processeur neuronal nNetLite de la société. Le circuit DBM10 est venu étoffer la gamme SmartVoice de puces-systèmes et d'algorithmes de DSP Group qui, en 2020, a dépassé le cap des 100 millions d'unités commercialisées.

De son côté, Synaptics a récemment annoncé une initiative estampillée Low Power Edge AI, dont le but est de renforcer sa présence sur le marché des technologies TinyML utilisées pour embarquer des algorithmes IA/ML sur des nœuds d’extrémité contraints à très faible consommation. L’enjeu est de taille : selon la société d’études ABI Research, environ 2,5 milliards de produits TinyML seront vendus d'ici à 2030 (lire notre article ici).

Selon Synaptics, l’apport des produits SmartVoice de DSP Group à sa plate-forme de vision intelligente Katana crée un portefeuille complet qui peut à la fois répondre aux besoins des clients existants et coller à l’évolution du marché. En outre, l’éventail des technologies de connectivité sans fil de Synaptics se renforce avec le procédé pour la maison connectée DECT Ultra Low Energy (ULE) dont DSP Group est un promoteur.

« Nous continuons d'investir dans des technologies qui orientent notre gamme de produits vers les applications IoT, commente Michael Hurlston, président et CEO de Synaptics. L'expertise de DSP Group dans les solutions SmartVoice et ULE, associée à notre position de leader dans la reconnaissance vocale en champ lointain et les puces combos Wi-Fi/BT orientées IoT, va nous permettre de fournir des solutions de plus en plus différenciées à nos clients respectifs et nous positionner pour mener à bien la transition vers les produits de périphérie de réseau dopés à l'IA. » Pour rappel Synaptics s’est offert en 2020 certains actifs et droits de fabrication associés à l’activité de connectivité IoT sans fil de Broadcom, ainsi que la société DisplayLink, société de semi-conducteurs bien connue sur le marché des interfaces vidéo et détentrice d’une technologie logicielle de compression vidéo (lire notre article ici).

Sur le même sujet