L'embarqué > Instrumentation > Instrum. générale > Rohde & Schwarz renforce ses familles d’oscilloscopes d’entrée et de milieu de gamme

Rohde & Schwarz renforce ses familles d’oscilloscopes d’entrée et de milieu de gamme

Publié le 16 janvier 2018 à 13:14 par François Gauthier        Instrum. générale Rohde & Schwarz

R & S RTM300 RTA4000 RTC1000

Le fabricant allemand d’instruments de test et mesure Rohde & Schwarz poursuit avec méthode son plan de développement pour devenir à terme l'un des acteurs majeurs du marché de l’oscilloscope, dominé actuellement par le trio Tektronix, Keysight et Teledyne LeCroy. Une longue marche entamée en 2010, avec notamment l’introduction des appareils haut de gamme RTO (dotés d'une bande passante jusqu’à 6 GHz).

Aujourd’hui, la société lance les modèles RTC1000 (entrée de gamme), RTM3000 et RTA4000 (milieu de gamme), complétant ainsi son offre avec désormais six familles d’oscilloscopes de table, sans compter l’oscilloscope portable Scope Rider avec sa bande passante de 500 MHz. Le modèle d’entrée de gamme RTC1000 dispose de deux entrées analogiques pour une bande passante analogique allant de 50 à 300 MHz et une vitesse d’échantillonnage maximale de 2 Géch./s, associée à une profondeur mémoire par voie de 2 Mpoints. Il intègre une fonction de génération arbitraire de signaux (à 50 kHz), un générateur de patterns (50 Mbit/s), un voltmètre intégré et une fonction de test de composants, rarement présente, selon Rohde & Schwarz, dans cette catégorie d’oscilloscope.

L’appareil intègre en outre une fonction dite Web Server qui autorise son pilotage à distance via une interface Ethernet sans avoir à télécharger un logiciel spécifique. Destiné à un usage général pour des mesures courantes sur table, l’appareil sera proposé par Rohde & Schwarz à moins de 850 euros. Une performance sur le marché en termes de rapport prix/performance selon la société.

De leur côté, les modèles de milieu de gamme RTM3000 et RTA4000 se situent entre le RTB2000, lancé en mars 2017 par Rohde & Schwarz (écran 10 pouces, numérisation sur 10 bits, temps de démarrage inférieur à 10 secondes, bande passante de 70 à 300 MHz) et les modèles haut de gamme existants des séries RTE et RTO. Ces modèles de 10 bits de résolution sont dotés de 2 à 4 voies avec une bande passante qui s’étend, selon les modèles, de 100 MHz à 1 GHz. Le RTM3000 propose une vitesse d’échantillonnage maximale de 2,5 Géch./s ou 5 Géch./s sur deux voies, une profondeur mémoire par voie de 40 Mpoints (pour un modèle 4 voies) ou 80 Mpoints par voie (pour les modèles à deux voies), 16 entrées numériques et une sensibilité de 40 µV/div sur l’échelle verticale sur la totalité de la bande passante.

Quant au RTA4000, il offre une profondeur mémoire par voie supérieure (100 Mpoints par voie sur les modèles 4 voies) ou 200 Mpoints par voie (sur les modèles deux voies) avec un niveau de bruit très bas. L’interface homme-machine de ces instruments, fondée sur un écran tactile, est conçue pour les configurer de manière naturelle, comme une interface traditionnelle. Il est par exemple possible de partager l’écran en plusieurs fenêtres ajustables, d’effectuer des annotations visuelles sur une forme d’onde, etc. directement sur l’écran. Ces deux oscilloscopes seront commercialisés entre 3 000 et 5 000 euros.

Sur le même sujet