L'embarqué > Logiciel > Middleware > Renesas veut simplifier le développement d’applications robotiques ROS2 sur ses microcontrôleurs 32 bits RA

Renesas veut simplifier le développement d’applications robotiques ROS2 sur ses microcontrôleurs 32 bits RA

Publié le 02 septembre 2021 à 11:38 par Pierrick Arlot        Middleware Renesas

RA6M5-microROS

Renesas a fait équipe avec la société espagnole eProsima afin de porter l’environnement logiciel robotique open source micro-ROS (Robot Operating System) sur le kit d’évaluation pour microcontrôleurs 32 bits RA à Cortex-M EK-RA6M5 du Japonais, kit qui devient de fait la plate-forme matérielle « officielle » prise en charge par micro-ROS.

Le madrilène eProsima est le principal développeur de ce framework dont la vocation est d’assurer une intégration standardisée des microcontrôleurs dans l’espace de données ROS2. Micro-ROS fournit notamment au monde de l’embarqué un environnement de développement d’applications qui repose sur un middleware de communication standard du nom de Micro XRCE-DDS. Ce middleware open source met en œuvre le protocole d’échange de données distribué DDS pour les environnements extrêmement contraints en ressources (eXtremely Resource Constrained Environments) (DDS-XRCE) de l’OMG (Object Management Group). Le but de ce standard est de fournir aux équipements aux ressources limitées (comme ceux architecturés autour de microcontrôleurs) un accès à l’Espace global de données DDS. Un but atteint grâce à une architecture client-serveur où les équipements à ressources limitées (les clients XRCE) sont connectés à un serveur (l’agent XRCE) qui agit pour le compte de ses « clients » dans l’Espace global de données DDS.

Selon Renesas, le portage de micro-ROS sur les microcontrôleurs RA vise à faciliter l’adoption de cet environnement robotique dans les domaines de l’industrie 4.0 et de l’Internet des objets industriel (IIoT). A terme l’environnement de développement intégré e2 studio du Japonais, qui a vocation à tourner sur Windows et sur Linux, prendra lui aussi en charge micro-RTOS afin de simplifier le processus de mise en œuvre de la bibliothèque cliente micro-ROS.

« Micro-ROS est l'outil qui comble le fossé entre les microcontrôleurs et l’environnement ROS2, élargissant ainsi le champ des nouvelles applications robotiques bâties sur des systèmes embarqués », a commenté Jaime Martin Losa, le CEO d’eProsima. A noter que Renesas a développé un contrôleur de corps de robot reposant sur ROS que la société de semi-conducteurs présente comme une « combinaison gagnante ». Cette solution se caractérise par la mise en œuvre de micro-ROS sur le microcontrôleur RA6M5 à cœur Cortex-M33, complétée par d'autres composants Renesas, d’alimentation de servomoteurs notamment.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée aux microcontrôleurs : Embedded-MCU

Sur le même sujet