L'embarqué > Logiciel > Développement > Renesas et TTTech collaborent pour développer des systèmes ADAS à très haut niveau de sûreté

Renesas et TTTech collaborent pour développer des systèmes ADAS à très haut niveau de sûreté

Publié le 03 février 2016 à 22:57 par François Gauthier        Développement Renesas

Renesas et TTTech collaborent pour développer des systèmes ADAS à très haut niveau de sûreté

Le fournisseur de semi-conducteurs Renesas et la société autrichienne TTTech, spécialiste de la technologie Ethernet déterministe pour systèmes embarqués critiques, ont décidé de collaborer pour concevoir une plate-forme de développement de systèmes d'assistance évoluée à la conduite automobile ADAS (Advanced Driver Assistance Systems) dotés d’un haut niveau de sûreté de fonctionnement. Les deux partenaires visent à faciliter la phase délicate d’intégration de briques logicielles diverses, issues de sociétés tierces, sur les calculateurs ECU (Electronic Control Unit) qui exécutent des applications embarquées complexes d’aide à la conduite. Avec en toile de fond la volonté de s’assurer que le niveau de sûreté fonctionnel de l’assemblage est très élevé.

Concrètement, cette plate-forme s'appuie sur les microcontrôleurs RH850/P1x de Renesas et/ou les circuits intégrés de type SoC R-Car du Japonais, sur lesquels la technologie logicielle TTIntegration de TTTech est implémentée. Cette couche assure l’intégration de composants logiciels individuels, venant de fournisseurs divers et qui doivent partager les ressources matérielles existantes (accélérateurs matériels associés aux ECU, mémoires, bus de communication…) sans risque de blocage.

La collaboration entre les deux sociétés se situe à ce niveau. Il s’agit, au sein de processus d’intégration, de respecter les normes Asil (Automotive Safety Integrity Level), définies dans la norme ISO 26262 sur une architecture commune ouverte comme Autosar. Une approche qui s’appuie, d’une part, sur l’expertise de Renesas dans le monde automobile au niveau des normes Asil jusqu’au niveau D (le plus élevé) et, d’autre part, sur la couche logicielle TTIntegration de TTTech qui fonctionne dans cette architecture comme un middleware entre les processeurs (ECU ou CPU) et les logiciels applicatifs, avec comme épine dorsale un réseau Ethernet temps réel, technologie propre à TTTech. A la clé, une stricte séparation entre chaque application qui dispose d’un temps CPU et d’un espace mémoire alloués via ce middleware. Ce logiciel agit  en fait comme une couche d’abstraction vis-à-vis du matériel. Elle assure un découplage entre les données et évite qu’une erreur sur un programme affecte d’autres applications fonctionnant en simultané.

 

Sur le même sujet