L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Qualcomm multiplie les puces compatibles 5G et LTE pour l’Internet des objets industriel et professionnel

Qualcomm multiplie les puces compatibles 5G et LTE pour l’Internet des objets industriel et professionnel

Publié le 18 juin 2021 à 09:49 par Pierrick Arlot        Composant  Qualcomm

Qualcomm IoT

Qualcomm fait feu de tout bois pour imposer ses puces sur le marché de l’Internet des objets. Un marché très diversifié que la société de semi-conducteurs américaine entend couvrir avec un éventail de circuits adaptés aux différents besoins des applications industrielles et professionnelles. Dans la foulée de l’annonce il y a quelques semaines du modem 5G pour l’IoT Qualcomm 315, c’est donc pas moins de sept  puces pour équipements connectés, s’étageant entre l’entrée de gamme et le niveau premium, que lance aujourd’hui la société dont l’ambition est de s’imposer sur des segments clés comme les transports et la logistique, les entrepôts, la collaboration vidéo, les caméras intelligentes, les magasins de détail ou la santé.

Le vaisseau amiral de cette armada est la puce-système Qualcomm QCS8250, conçue pour offrir les performances les plus élevées pour la plus grande efficacité énergétique possible et apte à exécuter des tâches IA gourmandes en calcul en périphérie de réseau (edge). Capable de communiquer via les technologies Wi-Fi 6 et 5G (moyennant des modules compagnons ad hoc), le SoC se déploie autour d’un processeur 64 bits Qualcomm Kryo 585 octocœur compatible Armv8, du moteur Qualcomm AI (Artificial Intelligence) et d’un processeur d'image (ISP) pouvant prendre en charge jusqu'à 7 caméras en simultané avec encodage de flux vidéo de résolution 4K à 120 images par seconde.

On y trouve aussi un nouveau moteur neuronal (NPU) basse consommation pour les tâches d’apprentissage automatique qui ont besoin d’un réseau de neurones toujours actif. (Ce NPU peut venir aussi en renfort du moteur Qualcomm AI pour les applications IoT nécessitant des performances IA élevées.) Avec la puce Qualcomm QCS8250, la société de semi-conducteurs cible plus particulièrement les caméras intelligentes, la collaboration vidéo, les soins de santé connectés et la vente au détail intelligente.

Les références Qualcomm QCS6490 et QCM6490 sont quant à elles adaptées aux besoins des applications IoT dans les domaines des transports, des entrepôts, de la santé connectée, de la logistique et des kiosques de points de vente. Architecturées autour du processeur octocœur Kryo 670, d’un moteur Qualcomm AI Engine de 6e génération et d’un triple processeur d’image, les solutions disposent de la connectivité Wi-Fi 6E (moyennant un module ad hoc) et 5G (au travers d’un modem intégré pour le modèle QCM6490).

Calibrés pour le milieu de gamme (terminaux portables industriels, panneaux de sécurité, caméras…), les modèles QCS4290/QCM4290 quant à eux embarquent le processeur octocœur Kryo 260, un modem LTE Cat-13 (pour le QCM4290), le moteur Qualcomm AI Engine de 3e génération et la compatibilité Wi-Fi 6. Enfin les puces Qualcomm QCS2290 et QCM2290 se présentent comme des offres d’entrée de gamme robustes dotées de quatre cœurs Arm Cortex-53 et d’un modem LTE Cat-10.

Toutes ces variantes sont d’ores et déjà disponibles à l’exception des références QCS6490/QCM6490 qui le seront au cours du second semestre 2021.

Sur le même sujet