L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > QNX s’arroge 50% du marché des plates-formes logicielles d’info-divertissement automobiles

QNX s’arroge 50% du marché des plates-formes logicielles d’info-divertissement automobiles

Publié le 26 janvier 2015 à 12:36 par Pierrick Arlot        Plate-forme QNX

QNX s’arroge 50% du marché des plates-formes logicielles d’info-divertissement automobiles

A ce jour, l’environnement logiciel de l’éditeur canadien QNX Software Systems, filiale de BlackBerry, a été déployé au sein de systèmes télématiques et d’équipements d’info-divertissement de plus de 50 millions de véhicules commercialisés par des constructeurs comme Acura, Audi, BMW, Chrysler, Ford, GM, Honda, Hyundai, Jaguar, Land Rover, Maserati, Mercedes-Benz, Porsche, Toyota et Volkswagen. C’est tout du moins ce qu’affirme QNX, fort d’un rapport récemment publié par le cabinet d’analystes IHS Automotive qui estime que l’éditeur canadien s’arroge à lui seul plus de 50% du marché des plates-formes logicielles pour systèmes d’info-divertissement embarqués dans les automobiles avec 16 millions d’unités commercialisées en 2013. Un chiffre qui pourrait être porté à 56 millions en 2020.

Selon QNX, plus de 40 équipementiers officiant dans le domaine de l’automobile utilisent aujourd’hui des logiciels fournis par l’éditeur, que ce soit le système d’exploitation QNX Neutrino, la plate-forme QNX CAR ou le middleware acoustique du Canadien. Rien que pour les modèles 2015, QNX sera présent dans le cockpit virtuel de l’Audi TT, le système d’info-divertissement de la Mercedes Coupé Classe S, le système télématique OnStar 4G compatible LTE qui équipera les véhicules GM ou le système de navigation GPS RNS 850 des Volkswagen Touareg.

On se souviendra aussi qu’en 2014, QNX a fait  évoluer sa technologie de système d’exploitation temps réel en renforçant les aspects de son OS liés à la sécurité de fonctionnement, et en le rendant ainsi apte à répondre aux contraintes de la spécification ISO 26262. QNX OS for Automotive Safety est ainsi adapté aux applications de type tableaux de bord numériques, systèmes d’affichage tête haute, systèmes d’aide à la conduite intelligente (ADAS), etc. Bref, tout type d’application qui réclame une certification ISO 26262 pour la sûreté de fonctionnement jusqu’aux niveaux les plus élevés (Automotive Safety Integrity Level D).

Sur le même sujet