L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Portwell porte l’Atom x6000E d’Intel sur un module COM Express Type 10 de 84 x 55 mm

Portwell porte l’Atom x6000E d’Intel sur un module COM Express Type 10 de 84 x 55 mm

Publié le 09 juillet 2021 à 10:13 par Pierrick Arlot        Sous-système Portwell

Portwell PCOM-BA02GL

Le spécialiste des PC industriels et des systèmes embarqués Portwell continue de décliner la famille de puces-systèmes Atom x6000E d’Intel sur de multiples formats de modules processeurs. Après avoir déjà porté le dernier-né des Atom sur des modèles Qseven 2.1 (PQ7-M109) (70 x 70 mm) et COM Express Compact Type 6 (PCOM-B645VGL) (95 x 95 mm), la société taïwanaise annonce la référence PCOM-BA02GL un module COM Express Mini Type 10 (84 x 55 mm) architecturé autour des processeurs Atom x6000E/Pentium/Celeron (anciennement Elkhart Lake) gravés en technologie 10 nm et dotés de deux ou quatre cœurs x86 pour une enveloppe thermique comprise entre 4,5 W et 12 W. Ces puces sont également dotées d’un GPU Intel UHD Graphics à 32 cœurs graphiques compatible avec les interfaces pour afficheurs eDP, DP, HDMI 2.0b et Mipi DSI pour une résolution maximale de 4K à 60 images/s avec la possibilité de connecter jusqu’à trois afficheurs simultanément.

Le module PCOM-BA02GL embarque également jusqu'à 8 Go de mémoire SDRam LPDDR4 soudée avec fonction In-Band ECC (IBECC) intégrée pour un coût plus abordable qu’une mémoire ECC. Le module, qui peut être connecté à un double afficheur 4K, dispose également de quatre interfaces PCIe x1 Gen3 (8 gigatransferts/s), de deux interfaces USB 3.1 (10 Gbit/s), de huit interfaces USB 2.0, de deux liens SATA III et d’un lien Ethernet à 2,5 Gbit/s avec prise en charge des technologies Time Sensitive Networking (TSN) et Intel Time Coordinated Computing (TCC) pour les communications temps réel à faible latence.

On rappellera à cet égard que les processeurs Atom x6000E se distinguent par la présence d’un nouveau moteur d’exécution qui peut décharger les cœurs x86 de certaines fonctions IoT, prendre à son compte des tâches temps réel, gérer des entrées/sorties industrielles bas débit et garantir la gestion à distance hors-bande (lorsque le système d’exploitation ne répond plus ou que le système est hors tension). Ce moteur, dénommé Intel PSE (Programmable Services Engine), est alimenté par un cœur de microcontrôleur Arm Cortex-M7.

« Avec le module PCOM-BA02GL, nous avons maximisé la technologie COM Express pour produire une unité dont l’enveloppe thermique est comprise entre 4,5 W et 12 W pour les applications sans ventilateur, mais qui s’avère apte aussi à fonctionner dans une gamme de température comprise entre -40°C et +85°C sous une tension d’alimentation qui peut varier entre 4,75 et 20 VDC », précise Maria Yang, ingénieure marketing produits chez Portwell.  Selon la société taïwanaise, le PCOM-BA02GL est conçu pour permettre la mise à niveau rapide d’applications utilisant des produits COM Express Type 10 sans changer les cartes porteuses existantes et ce avec des modifications logicielles minimes. Le tout pour une longévité supplémentaire assurée sur plus de dix ans.

Sur le même sujet