L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > ON Semiconductor dote les prothèses auditives de technologies de communication sans fil

ON Semiconductor dote les prothèses auditives de technologies de communication sans fil

Publié le 27 octobre 2015 à 12:03 par François Gauthier        Composant  onsemi

ON Semiconductor

Les technologies qui diffusent massivement dans le domaine du grand public sont souvent regardées avec beaucoup d’intérêt par les fabricants de semi-conducteurs qui y voient aussi des applications dans le secteur professionnel où elles peuvent apporter beaucoup. C’est le cas d’ON Semiconductor, fournisseur, entre autres, de circuits logiques et de circuits de gestion de signaux et d'alimentation, qui amène aujourd'hui au domaine des prothèses auditives les communications sans fil (dont le Bluetooth Low Energy) et la recharge “intelligente”. La société lance à cet effet deux circuits associés à une plate-forme de développement : l'Ezairo 7150 SL, un processeur DSP dédié aux applications audio et adapté aux communications sans fil, et le HPM10, un circuit PIC (Power Management Integrated Circuit ou circuit intégré de gestion d'énergie) capable de gérer les contraintes des systèmes de recharge “intelligent”.  

L'Ezairo 7150 SL, qui se présente sous la forme d’un boîtier de type SiP (System in Package), utilise un cœur de DSP propriétaire, et met la connectivité sans fil à la portée des prothèses auditives et des implants cochléaires. Plus précisément, le module hybride compact est basé sur un  DSP 24 bits programmable et est optimisé pour les applications en bande 2,4 GHz, comme Bluetooth LE. Le circuit intègre une mémoire Eeprom série 2 Mbits basse consommation en technologie Cmos, pour stocker le firmware et certains paramètres importants de la prothèse auditive.

Pour simplifier et accélérer le développement d'un produit basé sur l’Ezairo 7150 SL, ON Semiconductor fournit en outre un design de référence complet pour prothèses auditives BTE (Behind-The-Ear). Un design de référence qui comprend le logiciel, le matériel et le firmware gérant les fonctions sans fil évoluées. Une fonction de commande via BLE (CoBLE) permet aussi aux utilisateurs de prothèses auditives de régler de nombreux paramètres directement à partir de leur smartphone : réglage du volume de la prothèse auditive, modification du programme, contrôle de l'état de la batterie… Il dispose également d'une fonction "Trouve-moi" qui permet de localiser rapidement une prothèse auditive égarée. Un protocole propriétaire de streaming audio stéréo permet en outre de jouer en continu de la musique provenant de n'importe quelle source audio extérieure (smartphone, tablette, téléviseur, etc.) grâce à un dongle distant, avec une portée de connexion de 10 mètres dans des conditions d'environnement favorables.

Côté recharge, ON Semiconductor propose avec le HPM10 un gestionnaire d’énergie hautes performances pour recharger les batteries des prothèses et des implants auditifs. Ce PMIC produit la tension nécessaire à la prothèse auditive et gère également les algorithmes de charge, afin d'optimiser l'autonomie de la batterie et le nombre de cycles de charge. Les types de batteries rechargeables supportés sont notamment AgZn (Argent-Zinc) et Li-Ion (Lithium-Ion).

En cours de fonctionnement, les régulateurs de puissance haut rendement du HPM10 minimisent les pertes entre la batterie et la prothèse auditive. Quant à l'interface CCIF (Charger Communication Interface, ou interface de communication avec le chargeur) intégrée, elle permet de transmettre des données au chargeur de prothèse pendant la phase de recharge. Certains paramètres de batteries comme les niveaux de tension, les niveaux de courant, la température et différents types de pannes de batterie peuvent également être communiqués. Plusieurs paramètres de charge, dépendant de la taille et du type de batterie, peuvent aussi être stockés dans la mémoire OTP (One Time Programmable, ou programmable une fois) du HPM10.

« Nos solutions vont avoir un réel impact sur la conception de prothèses auditives et sur l'expérience des utilisateurs car elles permettent à l'utilisateur d'avoir un meilleur contrôle sur sa prothèse, directement à partir de n'importe quel smartphone compatible Bluetooth Low Energy », commente Michel De Mey, directeur chez ON Semiconductor.

 

Sur le même sujet