L'embarqué > Logiciel > Test & Validation > NI et Spirent vont collaborer sur des solutions de test de performance de la 5G sans recours à une station de base

NI et Spirent vont collaborer sur des solutions de test de performance de la 5G sans recours à une station de base

Publié le 12 juillet 2018 à 12:35 par François Gauthier        Test & Validation National Instruments

NI Spirent

National Instruments, fournisseur de plates-formes matérielles/logicielles pour des systèmes de test et mesure, va collaborer avec l’américain Spirent, concepteur de solutions de test et de vérification de réseaux, pour développer des systèmes de test pour les appareils conformes à la norme cellulaire 5G NR. Un travail en commun qui vise à procurer aux fabricants de circuits et d'appareils 5G un outil de validation des performances des smartphones 5G NR et des appareils IoT, en laboratoire, sans avoir besoin d'accéder à des stations de base 5G. Car, dans ce cadre, il va falloir, selon les deux sociétés, être en mesure dès 2019 d’évaluer la précision de la localisation cellulaire dans les environnements 5G et de mesurer les performances de la vidéo et de la livraison de données pour les appareils connectés en 5G.

En juin 2018, l'organisme de normalisation 3GPP a approuvé la première série de spécifications 5G, une étape importante qui sera suivie par la spécification de nouvelles options architecturales et de capacités supplémentaires au fur et à mesure que la norme va s’étoffer. Conséquence : les solutions de test de périphériques doivent être suffisamment flexibles pour s'adapter rapidement à ces modifications et faciliter l’analyse des mises à niveau tout en évitant des modifications matérielles coûteuses au fur et à mesure de l’évolution de ces normes.

A cette fin, Spirent va utiliser les technologies de systèmes radio définis par logiciel de National Instruments (SDR, Software Defined Radio) pour les solutions d’analyse de performance 5G. La solution utilisera en particulier les dispositifs USRP (Universal Software Radio Peripheral) de NI ainsi que le transmetteur mmWave de la société et intégrera divers scénarios de test 5G NR pour la localisation, la vidéo, les données, l’audio et les appels mobiles via une émulation des couches 1 à 3 de la pile de protocoles 5G NR gérée par le logiciel LabVIEW FPGA. La solution de test de performance 5G prendra en charge les bandes radio à 6 GHz et à ondes millimétriques et s'intégrera à la plate-forme d'émulation de réseau existante de Spirent avec une bande passante disponible jusqu’à 2 GHz.

Cette annonce s’inscrit dans un mouvement général de montée en puissance des collaborations que met en place NI dans le domaine de la 5G où la société s’implique fortement. Ainsi, au cours du dernier mois, NI a fait l'annonce d’une part de sa collaboration avec Skyworks Solutions sur le test des produits de la plate-forme Sky5 qui permettent de mettre en œuvre des applications 5G de nouvelle génération, et d’autre part d’un travail en commun avec la société NanoSemi qui a développé un logiciel avancé de linéarisation de signaux, complémentaire des solutions de NI pour le test des amplificateurs de puissance RF et des modules frontaux RF via des techniques de prédistorsion numérique.

En outre, la société a récemment annoncé le logiciel de mesure NB-IoT/eMTC qui vient compléter les capacités RF actuelles de NI pour les technologies sans fil, des normes 802.11a/b/g/n/ac/ax jusqu'au Bluetooth, en passant par la 2G/3G/4G/5G, sur lequel nous reviendrons.

Sur le même sujet