L'embarqué > Logiciel > Développement > Murata s’associe au néerlandais Nowi pour développer des plates-formes LoRa autonomes en énergie

Murata s’associe au néerlandais Nowi pour développer des plates-formes LoRa autonomes en énergie

Publié le 25 mai 2021 à 08:14 par Pierrick Arlot        Développement Murata

Nowi Murata

Murata a conclu un partenariat stratégique avec la société néerlandaise Nowi, spécialiste de la récupération d’énergie ambiante (lumière, chaleur, radio), afin de simplifier le développement de plates-formes IoT autonomes en énergie utilisables dans des solutions de type Plug & Forget. L’objectif de cette collaboration est de proposer  des designs et des plates-formes de référence architecturés autour des modules LoRa compacts à très faible consommation de Murata et du circuit de gestion de l’alimentation PMIC à récupération d'énergie ambiante de Nowi.

Cette approche vise à éviter toute intervention manuelle sur un objet connecté (pour changer les piles par exemple) ou le recours à une alimentation électrique externe dans des applications censées être complètement autonomes durant leur durée de vie. L’alimentation est en effet souvent perçue comme une entrave dans de nombreuses applications IoT où la maintenance associée aux piles et autres batteries ainsi que le câble d’alimentation réduisent de manière significative le retour sur investissement d’un système IoT, surtout si ce dernier est installé dans des endroits très difficiles d’accès.

Dans le cadre de leur partenariat, Murata et Nowi proposent déjà une plate-forme modulaire de 60 x 65 mm qui offre une connectivité LoRa via les modules 1SJ (10 x 8 x 1,6 mm) ou ABZ (12,5 x 11,6 x 1,76 mm) du Japonais et qui émet les données issues du capteur externe connecté à la prise prévue à cet effet sur la carte.

Combinée au PMIC NH2 à récupération d'énergie ultracompact de Nowi, la plate-forme permet le développement simple et rapide de produits connectés LoRa autonomes en énergie et à faible coût, assure Murata. Le PMIC NH2 est conçu pour extraire efficacement l’alimentation à partir de sources d'énergie ambiante et stocker l’énergie dans divers éléments de stockage.

Pour rappel (lire notre article ici), Nowi, société créée en 2015, a développé une technologie innovante de récupération d’énergie lumineuse, thermique ou RF qui se distingue à la fois par sa très grande efficacité et son faible encombrement sur circuit imprimé. Cette technologie PMIC réduirait de 30 fois l’empreinte PCB par rapport à des alternatives concurrentes et éviterait le recours à de nombreux composants externes comme les inductances. Dès lors, assure la société, elle pourrait être virtuellement intégrée dans n’importe quel dispositif IoT, et même directement dans des modems RF, permettant à ces dispositifs d’être « déployés puis oubliés » (Plug & Forget).

A noter que le module 1SJ compatible LoRaWAN de Murata est toujours considéré comme le plus petit de sa catégorie. Architecturé autour de l’émetteur/récepteur RF de seconde génération SX1262 de Semtech et d'un microcontrôleur STM32L0 à cœur Arm Cortex-M0+ de STMicroelectronics, il intègre plusieurs modes à faible consommation qui permettent notamment à l'horloge temps réel RTC de fonctionner en consommant un courant typique de seulement 1,3 µA.

« Le modem LoRaWAN 1SJ de Murata combine un format ultracompact à des performances élevées qui complètent parfaitement les avantages uniques offerts par les PMIC de récupération d'énergie de Nowi, s’enorgueillit Simon van der Jagt, le CEO de la firme batave. Cette association offre aux entreprises un moyen rapide d'ajouter une connectivité autonome en énergie à leurs produits, en minimisant la taille, le coût et la complexité du design électronique. »

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée aux réseaux LPWAN et 5G pour l’Internet des objets : LPWAN & 5G

Sur le même sujet