L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Mentor supporte à fond les SoC multicœurs programmables Zynq UltraScale+ de Xilinx

Mentor supporte à fond les SoC multicœurs programmables Zynq UltraScale+ de Xilinx

Publié le 20 juin 2016 à 11:43 par Pierrick Arlot        Plate-forme Mentor

Logo Mentor Graphics

Maintenant que le fournisseur de FPGA Altera a rejoint la galaxie Intel (où gravite aussi l’éditeur Wind River), son meilleur concurrent Xilinx se doit lui aussi de trouver des alliés de poids pour soutenir l’arrivée sur le marché de sa nouvelle génération de circuits SoC multicœurs programmables (MPSoC). C’est aujourd’hui chose faite avec Mentor Graphics. La firme américaine vient d’annoncer qu’elle supporterait la famille Zynq UltraScale+ avec son portefeuille d’outils et de logiciels embarqués comprenant notamment la distribution Mentor Embedded Linux, le système d’exploitation temps réel Nucleus, la solution de virtualisation Mentor Embedded Hypervisor et l’environnement Mentor Embedded Multicore Framework, basé sur la spécification OpenAMP de la Multicore Association.

Les MPSoC Zynq UltraScale+, dont les premiers exemplaires ont été livrés à certains clients clés de Xilinx fin 2015, associent de la logique programmable, un processeur quadricœur 64 bits ARM Cortex-A53, un sous-système temps réel à double cœur ARM Cortex-R5 (pour les fonctions nécessitant déterminisme, fiabilité et sûreté de fonctionnement), un moteur de gestion de la sécurité, une unité graphique dédiée ARM Mali-400MP ainsi qu’un codec vidéo H.265 (implémenté dans le bloc de logique programmable) et des interfaces DisplayPort, Mipi et HDMI. Gravés en technologie de transistor 3D FinFET 16 nm par TSMC, ces circuits viennent compléter par le haut les fameux Zynq-7000, ces composants associant un ou plusieurs cœurs Cortex-A9 à une matrice de FPGA. Ils sont censés offrir des rapports performances/watt de deux à cinq fois supérieurs à ceux proposés par l’actuelle génération de produits gravés en technologie 28 nm. Marchés principalement visés par Xilinx : les systèmes de vision artificielle, les équipements d’assistance évoluée à la conduite automobile (ADAS), l’Internet des objets industriel et les systèmes de communication de prochaine génération.

« L’association des Zynq UltraScale+ et des outils et logiciels de Mentor Graphics va permettre aux développeurs de déployer plus facilement et plus rapidement des conceptions complexes  en profitant des performances élevées, du coût système réduit, de la consommation maîtrisée et de l’empreinte silicium raisonnable de nos MPSoC », affirme dans un communiqué Ramine Roane, directeur marketing en charge des produits logiciels chez Xilinx. Certains architectes système auraient ainsi déjà démarré des projets à base de Zynq UltraScale+ avec un ou plusieurs Linux ou OS temps réel s’exécutant sur un hyperviseur qui tourne sur les cœurs Cortex-A53 tandis que des environnements RTOS ou « bare-metal » (sans OS) sont accueillis sur les cœurs Cortex-R5.

Mentor Graphics, qui favorise sur son site l’usage des processeurs AMD, NXP et Xilinx, compte commercialiser d’ici à la fin 2016 divers produits de développement embarqué taillés pour les MPSoC UltraScale+. L’éditeur a d’ailleurs déjà annoncé la disponibilité pour le 3e trimestre d’un portage du code source d’Android 5.1 (Lollipop) sur les circuits programmables de Xilinx.

Enfin on notera que le fabricant de FPGA compte proposer à partir de début 2017 des versions dites CG à double cœur Cortex-A53 qui constitueront un point d’entrée à la famille UltraScale+.

Sur le même sujet