L'embarqué > Marchés > Perspective > Marché des équipements électroniques : c’est l’automobile qui progresse le plus vite

Marché des équipements électroniques : c’est l’automobile qui progresse le plus vite

Publié le 09 novembre 2017 à 11:28 par Pierrick Arlot        Perspective

IC Insights

Selon IC Insights, le marché des équipements électroniques pour l’automobile va connaître une progression moyenne de 5,4% par an d’ici à 2021, une valeur supérieure à celles affichées par les cinq autres catégories définies par la société d’études, c’est-à-dire l’industriel, le médical et autres (+4,6%), les communications (+4,2%), l’électronique grand public (+2,8%), le gouvernemental et la Défense (+2,4%) et l’informatique, tablettes comprises (+2%) (voir illustration ci-dessous).

Cette croissance devrait profiter au marché des circuits intégrés pour l’automobile qui devrait progresser de 22% en 2017 et de 16% en 2018. Les équipements de sécurité, de confort et de détection de l’environnement sont aujourd’hui particulièrement recherchés par les utilisateurs au moment de l’achat d’un nouveau véhicule, estime IC Insights qui voit aussi se dégager un intérêt croissant pour les véhicules autonomes, les communications de véhicule à véhicule (V2V) et de véhicule à infrastructure routière (V2I) et les voitures électriques. Pour les fournisseurs de semi-conducteurs, c’est une bonne nouvelle car circuits intégrés analogiques, microcontrôleurs et un grand nombre de capteurs sont au cœur de ce type d’équipements.

La société d’études note par ailleurs que l’automobile comptera en 2017 pour 9,1% du marché global des équipements électroniques estimé à 1 490 milliards de dollars (voir illustration ci-contre), un pourcentage en très légère progression par rapport aux 8,9% de 2015 et aux 9% de 2016. Cette part ne devrait pas se hisser à plus de 9,8% en 2021, la pression sur les prix des circuits intégrés et des équipements restant toujours très forte sur ce segment de marché, estime IC Insights.

Le secteur des équipements électroniques industriels et médicaux, qui selon IC Insights va progresser en moyenne de 4,6% par an d’ici à 2021, devrait tirer parti de l’engouement pour la robotique, les dispositifs de santé portés sur soi et les systèmes liés à l’Internet des objets. Sur ce segment, les circuits intégrés analogiques devraient s’accaparer 45% du marché total des circuits intégrés pour l’industriel et le médical en 2017.

Sur le créneau des équipements de communication, IC Insights pointe l’arrivée à saturation du marché des smartphones et des terminaux mobiles. C’est la zone Asie-Pacifique qui représente la plus grosse opportunité de croissance sur ce segment et qui devrait s’arroger 69% du marché total des circuits intégrés pour équipements de communication en 2017.

Du côté des équipements d’électronique grand public, ce sont les composants logiques qui tireront le mieux leur épingle du jeu d’ici à 2021 sur un marché total des circuits intégrés pour ce type d’équipements en progression moyenne de 2,4% par an, détaille encore IC Insights.

Enfin, si le marché global des circuits intégrés pour équipements informatiques devrait afficher une progression de 25% en 2017, ce phénomène est essentiellement dû à l’augmentation du prix moyen des mémoires DRam et flash Nand, explique la société d’études.