L'embarqué > Marchés > Conjoncture > L’IRT b<>com devient opérateur de tests de cybersécurité pour les futurs réseaux 5G

L’IRT b<>com devient opérateur de tests de cybersécurité pour les futurs réseaux 5G

Publié le 25 mai 2016 à 09:16 par François Gauthier        Conjoncture

5G

L’Institut de recherche technologique b<>com basé à Rennes va déployer cet été une plate-forme d’expérimentation de communication en 5G. Objectif : réaliser des tests dans un environnement télécoms et IT sur les composants et la sécurité des futurs réseaux 5G. L’IRT vient en effet de recevoir de l’Arcep l’autorisation d’émettre des fréquences dans le cadre du développement d’équipements de la future 5G. Une opportunité qui permet à b<>com de mener ses propres projets de recherche mais aussi de participer à des projets d’envergures nationale et européenne dans le cadre de projets collaboratifs.

Construite sur l’infrastructure existante de l’IRT b<>com, cette plate-forme de tests de cybersécurité en environnement télécoms et IT permet de créer un environnement de test dédié à un projet et étanche vis-à-vis d’autres projets. L’utilisateur peut ensuite définir et jouer des scenarii de tests de pénétration et d’attaque, mais aussi des cas de défaillance d’un équipement ou d’une fonction, de propagation de tempête de signalisation, etc.

La plate-forme sera capable de tester les composants des réseaux de communication au-dessus d’une infrastructure dans le cloud potentiellement répartie sur plusieurs nœuds en Europe et de valider les aspects sécurité des réseaux SDN (Software Defined Network) et des fonctions réseau virtualisées au cœur des architectures 5G. Elle permettra également de valider les architectures et les configurations d’équipements de réseaux et de sécurité avant l’entrée en production, et enfin de mettre en place des topologies de réseaux complexes mêlant équipements physiques et équipements simulés pour vérifier le passage à l’échelle.

« Avec cette plate-forme, nous nous situons en amont dans le cycle de l’innovation, les premiers services commerciaux 5G étant prévus pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020, commente Michel Corriou, directeur Réseaux & Sécurité de b<>com. Nous construisons en fait un réseau expérimental basé sur nos développements, sur ceux de nos partenaires, ainsi que sur des éléments provenant de communautés open source comme l’OpenAirInterface Software Alliance. »

Cette initiative a été développée dans le cadre du programme européen 5G Ensure (mené par le centre de recherche VTT en Finlande et Thales en France) dont l’objectif est de définir et de livrer une architecture de sécurité pour les réseaux 5G (spécification, développement et livraison d’un ensemble de composants de sécurité pour la 5G).

 

Sur le même sujet