L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Les boîtiers-systèmes SiP compacts et sécurisés du français Insight SiP verront le jour en 2023

Les boîtiers-systèmes SiP compacts et sécurisés du français Insight SiP verront le jour en 2023

Publié le 18 octobre 2021 à 12:54 par Pierrick Arlot        Sous-système Insight SiP

Insight SiP

Dotée d'un fort savoir-faire dans le développement de modules de communication radio ultracompacts présentés sous la forme de boîtiers-systèmes SiP, la société française Insight SiP a obtenu un financement de l’Etat et de la région Sud afin de lancer en 2023 ses premiers modules ultrasécurisés dotés d’un niveau de protection digne du monde bancaire. L’avance remboursable de 460 000 € dont bénéficie l’entreprise entre dans le cadre du Programme d’investissement d’avenir régionalisé de la région Sud (PIA3) et vise à soutenir les travaux menés par Insight SiP depuis deux ans pour développer des modules sécurisés et répondre à l’enjeu sociétal visant à apporter une sécurité de très haut niveau à l’ensemble des objets connectés.

On se souviendra qu’en 2019, la firme française s’était associée au suisse Cysec Systems, spécialiste de la cybersécurité, pour développer une solution de communication sécurisée de bout en bout pour les dispositifs médicaux de type IoT (Internet des objets). Et ce dans le cadre d’un programme européen Eureka/Eurostars (voir notre article ici).

Selon Insight SiP, les futurs boîtiers-systèmes SiP sécurisés de la société afficheront des dimensions de quelques millimètres de côté seulement. (Certains des boîtiers-systèmes SiP actuels d’Insight SiP mesurent 8 x 8 mm, antennes comprises.) Ils intègreront non seulement les sous-systèmes radio et leurs antennes, les processeurs d’application et les mémoires nécessaires au traitement des données, mais aussi un élément sécurisé SE (Secure Element). Ce composant supplémentaire, qui intègre son propre processeur cryptographique et ses zones mémoire, a vocation à se comporter comme un coffre-fort numérique autonome.

Une fois intégré dans le micromodule, cet élément sécurisé contiendra les clés de chiffrement et sera en mesure d’exécuter les algorithmes puissants nécessaires à la sécurisation des communications du module radio avec le monde extérieur. Ainsi, ajoute Insight SiP, seuls les utilisateurs ou les systèmes autorisés pourront traiter les données ou procéder aux opérations de mise à jour ou de calibration de l’objet connecté.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée à la sécurité dans les systèmes embarqués : Embedded-SEC

Sur le même sujet