L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > L’écosystème autour de la puce hybride Sigfox/LTE-M/NB-IoT de GCT s’étoffe

L’écosystème autour de la puce hybride Sigfox/LTE-M/NB-IoT de GCT s’étoffe

Publié le 06 novembre 2018 à 12:32 par Pierrick Arlot        Connectivité Sigfox

Sigfox-GCT

A l’occasion de l’événement Sigfox Connect qui s’est tenu fin octobre à Berlin (Allemagne), Sigfox, l’opérateur toulousain de réseaux radio longue portée et basse consommation (LPWAN), et GCT Semiconductor, un spécialiste des semi-conducteurs 4G et 5G, ont révélé l’identité des premières sociétés qui utilisent la puce multimode hybride GDM7243i de GCT. Un circuit qui associe la connectivité Sigfox et les procédés de communication cellulaire LTE Cat-M1 (LTE-M), LTE Cat-NB1 (NB-IoT) et EC-GSM (technique exploitant les « vieux » réseaux 2G).

On rappellera que les deux entreprises collaborent étroitement depuis plus d’un an et que la solution résultant de ce partenariat permet à des objets connectés d’emprunter le réseau Sigfox en fonctionnement normal et de basculer à la demande sur un réseau cellulaire (ou réciproquement) et ce pour un surcoût matériel nul.

Parmi les premiers utilisateurs de la puce GDM7243i, qui aurait déjà passé avec succès les tests de certification LTE-M1 de plusieurs opérateurs majeurs de rang un, on compte déjà les fournisseurs de modules chinois KZ Broadband Technologies et Asiatelco, le fabricant californien de solutions de suivi d’actifs hybride Antekco Systems et le spécialiste britannique des cartes SIM multi-IMSI (International Mobile Subscriber Identity) Pod Group.

« En offrant simultanément la connectivité Sigfox et la connectivité cellulaire, nous permettons aux objets IoT de communiquer sur des réseaux LTE Cat M1/NB1, GSM ou Sigfox en fonction des besoins, ce qui étend leur autonomie et garantit du haut débit à la demande », explique John Schlaefer, le CEO de GCT Semiconductor. Ainsi les équipements hybrides, pour des questions d‘autonomie, peuvent se connecter à l’infrastructure Sigfox en mode très basse consommation pour l’émission et la réception de simples notifications, et passer en cellulaire si, ponctuellement, des besoins en débits se font jour.

« Nous estimons que les solutions hybrides offrent le meilleur des deux mondes, les utilisateurs n’ayant plus à choisir soit Sigfox, soit les services cellulaires pour le suivi d’actifs ou d’autres applications IoT, précise de son côté Sam Colley, le CEO de Pod Group USA. Dans ce cadre, les SIM multi-IMSI de Pod Group assurent une itinérance mondiale sur 185 pays et les opérateurs peuvent améliorer la couverture de leur réseau pour y intégrer le cellulaire et bénéficier d’une autonomie améliorée et de coûts d’abonnement réduits en utilisant le réseau Sigfox. »

Sur le même sujet