L'embarqué > Marchés > Manifestation > L’école d’ingénieurs lyonnaise La Mache ouvre une formation en cybersécurité industrielle

L’école d’ingénieurs lyonnaise La Mache ouvre une formation en cybersécurité industrielle

Publié le 16 juin 2021 à 12:28 par François Gauthier        Manifestation

Ecole d'ingénieurs La Mache

Installée en région Auvergne-Rhône-Alpes à Lyon, l’école d’ingénieurs La Mache lance pour la rentrée prochaine une formation innovante en alternance au niveau bac+5 pour former des experts en cybersécurité industrielle. Selon les promoteurs de cette formation, les acteurs industriels sont de plus en plus soumis à des cybermenaces, conséquence de leur transformation numérique en cours. Et face à cette multiplication des menaces, la cybersécurité industrielle est devenue un enjeu crucial pour les entreprises, alors que dans le même temps la pénurie de postes spécialisés en cybersécurité industrielle est très marquée.

Selon l’école La Mache, d’ici à 2030, le manque de ressources qualifiées dans ce domaine pourrait même atteindre, et seulement en France, 1.5 million de postes avec un manque à gagner de près de 175 milliards d’euros (plus de 6% du PIB). En France toujours, le baromètre de la BPI (Banque publique pour l’investissement) indique que les difficultés de recrutement représentent actuellement 0,7% de PIB et constituent de loin le principal frein à la croissance. A cette date, près 24 000 personnes travaillent dans la filière cybersécurité et plus de 8 500 postes seraient à pourvoir sur le territoire.

Pour répondre à ces nouveaux besoins, l’école a décidé de monter une formation certifiante, en co-construction avec de nombreux partenaires : syndicats professionnels (avec la Fédération nationale des syndicats des bureaux d’études, du numérique et du conseil au niveau national et auverhônalpin), cabinets d’assurance, CFA, associations expertes en "digital" et entreprises (Groupe Vicat, Spie ICS, Elysium Security…).

Les objectifs pédagogiques de la formation sont de savoir piloter la sécurité industrielle des entreprises industrielles en les conseillant sur les thèmes de la sécurité organisationnelle et des techniques à mettre en place. La formation s’organise sur un rythme d’alternance sur deux années avec près de 900 heures en centre de formation si la certification se veut complète. Les blocs de compétences peuvent toutefois être validés de manière indépendante les uns des autres, et l’accès à la VAE (validation des acquis de l'expérience) sera possible.

Les candidats éligibles peuvent aussi bien être des étudiants bac+3 (titulaires ou en cours de validation d’une certification professionnelle de niveau 6) dans les domaines de l’informatique ou des automatismes industriels, des salariés (en reconversion ou désirant se spécialiser) ou encore des demandeurs d’emploi.

Deux profils se distinguent : le profil “automaticien”, personne ayant un bagage technique dans le domaine de l'automatisme et des systèmes industriels, et le profil “informaticien”, personne ayant un bagage technique dans le domaine informatique et tout particulièrement la sécurité des systèmes d'information (SSI). Les métiers ciblés sont les architectes SSI industriels, les conseillers SSI (industriel) auprès de décideurs, les experts en investigation numérique, les analystes, les ingénieurs sécurité et cryptographie, et les ingénieurs en IIoT (Industrial IoT).

Les renseignements pratiques pour cette formation sont accessibles ici.

Sur le même sujet