L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Le français Stimio lève 1,7 M€ pour accélérer la numérisation de la maintenance ferroviaire

Le français Stimio lève 1,7 M€ pour accélérer la numérisation de la maintenance ferroviaire

Publié le 20 septembre 2021 à 12:54 par François Gauthier        Conjoncture

Stimio Lévée de fonds de 1,7 millions d'euros

Comme prévu, la société nantaise Stimio, spécialiste des objets connectés industriels sur mesure et de la maintenance prédictive (dont l'Embarqué a tracé un portrait en 2018), vient de réaliser une seconde levée de fonds de 1,7 million d’euros, après celle de 1,3 M€ en 2019, auprès de Crédit Mutuel Innovation et de 574 Invest, le fonds d’investissement du groupe SNCF.

Fondée en 2014, la société compte aujourd’hui plus de 30 salariés et se positionne sur les marchés du ferroviaire et de l’énergie, et compte parmi ses clients la SNCF, Transdev, CFL, Thales, Enedia ou encore RTE. Cette nouvelle levée de fonds va permettre à Stimio à la fois de conforter et consolider son avance technologique en matière d’intelligence artificielle (IA) et de modèles de prédiction, et d’accélérer son développement à l’international.

Côté produits, la société développe et commercialise notamment la suite IoT Oxygen constituée d'Oxygen Edge pour les capteurs d’acquisition de données et d'Oxygen Cloud, la plateforme de restitution des données enrichies. Selon Stimio, cette solution vise à aider les utilisateurs à s’affranchir des complexités induites par un projet IoT (réseaux de capteurs communicants à ultrabasse consommation, télécommunications, développements applicatifs…) et leur permet de se focaliser sur les données métier à forte valeur ajoutée.

Dotée de fonctions d’Intelligence artificielle et d’apprentissage automatique (Machine Learning), la plateforme prédit le comportement et les défaillances qui vont arriver pour une meilleure anticipation des pannes et une disponibilité des services optimale. Les données collectées et enrichies par Stimio sont ensuite intégrables et exploitables dans le système d’information des utilisateurs.

Dans le secteur ferroviaire, cette approche est vitale, car la surveillance à distance et en temps réel du matériel roulant comme des infrastructures (rails, caténaires…) rend possible l’optimisation des plans de maintenance.

« Après la signature d’un contrat cadre avec SNCF Voyageurs, l’arrivée de 574 Invest, le fonds d’investissement du groupe SNCF, témoigne de notre ambition de faire de Stimio un champion européen de l’IoT ferroviaire, déclare David Dorval, président et fondateur de Stimio. Cette opération s’inscrit aussi dans l’objectif d’accélérer la numérisation et l’optimisation des actifs industriels de la SNCF. »

Pour rappel, Stimio a annoncé en mars 2021 un contrat-cadre de 5 ans (2020-2025) avec la Direction du matériel de SNCF Voyageurs qui porte sur la fourniture exclusive de plus de 12 500 objets IoT (capteurs Marti et passerelles de communication Meli) afin d'équiper les trains TER, Intercités, TGV et Fret. Et ce en plus des 8 000 objets IoT déjà fournis. (Lire notre article ici sur les détails techniques des produits Marti et Meli.)

Sur le même sujet