L'embarqué > Marchés > Rachat > Le français Inside Secure cède ses microcontrôleurs sécurisés au suisse WISeKey

Le français Inside Secure cède ses microcontrôleurs sécurisés au suisse WISeKey

Publié le 20 mai 2016 à 11:27 par Pierrick Arlot        Rachat WISeKey

WISeKey Inside Secure

En février dernier, le fabricant et éditeur de solutions de sécurité pour terminaux mobiles, équipements connectés et systèmes embarqués Inside Secure avait révélé être en négociations exclusives avec un possible repreneur de son activité semi-conducteurs. Ces négociations ont abouti puisque la société française met actuellement la dernière main à un accord de cession avec le spécialiste suisse de la cybersécurité WISeKey. L’acquisition, dont le montant est estimé à 13,2 millions de dollars, devrait être finalisée dans le courant du troisième trimestre 2016.

Renforcée de l’activité liée aux semi-conducteurs d’Inside Secure, la firme helvète devrait être en mesure de créer « une plate-forme de confiance verticale de cybersécurité, associant plate-forme matérielle (circuits intégrés), solutions cryptographiques et logiciels » (dixit le communiqué de presse publié hier par Inside Secure). L’acquisition devrait aussi renforcer le positionnement de WISeKey en tant qu’acteur de la cybersécurité dans l’Internet des objets (IoT). A ce titre, la société suisse propose déjà aux fabricants d’objets connectés et de dispositifs électroniques portés sur soi un logiciel racine de confiance (RoT, Root-of-Trust) qui est reconnu par le système d’exploitation et les applications desdits objets pour assurer l’authenticité, la confidentialité et l’intégrité de transactions en ligne. Avec ce logiciel cryptographique RoT, les fabricants d’équipements peuvent utiliser des certificats de cryptage et des plates-formes Signature-as-a-Service dans le nuage pour sécuriser les interactions entre objets ou entre objets et utilisateurs. Du coup, les circuits intégrés d'Inside Secure permettront d'héberger la racine de confiance et les certificats numériques de WISeKey dans un « coffre-fort matériel » ayant reçu le plus haut niveau de certification pour chiffrer les communications et authentifier les dispositifs.

Les activités liées aux semi-conducteurs d’Inside Secure, qui touchent les secteurs de l’Internet des objets, de la lutte contre la contrefaçon et la protection des marques, le paiement EMV par carte à puce et l’accès sécurisé, regroupent tous les actifs relatifs au développement et à la commercialisation de circuits intégrés basés sur des microcontrôleurs à architecture sécurisée, ainsi qu’une équipe complète (recherche et développement, ventes, marketing, support). Ces activités ont généré un chiffre d'affaires pro forma (non vérifié) de 33,6 millions de dollars en 2015.

Dans le cadre de son développement futur, Inside Secure compte désormais s’appuyer sur plusieurs offres que la société estime stratégiques. Et la firme hexagonale de citer les lignes de produits de protection des logiciels et des applications qui ont bénéficié de l’acquisition en 2014 de Metaforic, ainsi que les solutions de gestion des droits numériques DRM (Digital Rights Management) et de sécurisation des communications VPN (Virtual Private Network), issues en partie du rachat en 2012 de l’américain Embedded Security Solutions. Inside Secure table aussi sur les blocs d’IP à intégrer directement au sein de processeurs d’application ou de SoC pour terminaux mobiles ou objets connectés.

Sur le même sujet