L'embarqué > Matériel & systèmes > Objet de la semaine > Le capteur de fuite de gaz en ville se connecte aux réseaux LoRaWAN

Le capteur de fuite de gaz en ville se connecte aux réseaux LoRaWAN

Publié le 20 août 2021 à 10:29 par Pierrick Arlot        Objet de la semaine Semtech

Lora eLichens

Sous le nom d’avolta-CH4, la jeune société grenobloise eLichens a développé un boîtier de détection qui s’avère apte à prévenir les accidents dus aux fuites de gaz en ville et qui peut se connecter aux réseaux longue portée et basse consommation LoRaWAN. Reposant sur la technologie de détection de gaz breveté de la start-up (et notamment son capteur optique infrarouge non dispersif NDIR CH4), le produit est capable de détecter les fuites de gaz naturel (méthane CH4) avec une très haute sélectivité (afin d’éviter les fausses alarmes). En outre, il ne présente pas de dérive dans le temps et a été approuvé par plusieurs laboratoires de recherche spécialisés, indique Semtech, dont la technologie de communication LoRa a été retenue par eLichens.

« Les fuites de gaz dangereuses représentent un grave danger environnemental et économique pour tous les foyers et plus généralement pour toute agglomération, commente Marc Attia, directeur marketing de la société grenobloise. En fait, on estime qu'un quart de toutes les fuites de gaz apparaissant dans la distribution du gaz naturel se produisent à proximité des compteurs. Pour notre capteur avolta, nous avons opté pour la connectivité LoRaWAN à cause de sa radio à faible consommation et de sa longue portée, qui permet d’alerter immédiatement en cas de concentration de gaz anormale afin de déclencher une intervention et potentiellement sauver des vies. Plus important encore, la combinaison de la technologie de capteurs NDIR d'eLichens et de LoRaWAN garantit une conformité directe aux normes UL1484 et EN50194-1. »

Le détecteur de gaz avolta avec connectivité LoRaWAN affiche en pratique une autonomie sur batterie de plus de 10 ans. L'absence de besoin de recalibrage périodique et la longue autonomie du capteur eLichens en font le candidat idéal pour les applications de détection de fuites de gaz sur les marchés résidentiel et industriel, assure la start-up. D’autant que sa capacité à détecter et suivre de manière sélective de faibles niveaux de fuite de méthane permet de prendre les décisions appropriées en fonction de la nature de la fuite.

Fondé fin 2014, la société eLichens, qui propose des détecteurs de divers gaz à différents formats ainsi que des stations de mesure de la qualité de l’air en intérieur et en extérieur, a levé depuis sa création plus de 17 millions d’euros.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée à l’intelligence artificielle dans l’embarqué : LPWAN & 5G

Sur le même sujet