L'embarqué > Logiciel > Développement > Lattice amène le traitement vidéo 4K à basse consommation dans les applications de vision embarquées

Lattice amène le traitement vidéo 4K à basse consommation dans les applications de vision embarquées

Publié le 24 septembre 2021 à 10:58 par Pierrick Arlot        Développement Lattice

mVision

Le fournisseur de FPGA basse consommation Lattice fait évoluer son offre matérielle et logicielle mVision avec la version 2.1, qui y ajoute la prise en charge des flux vidéo 4K et de la mémoire LPDDR4 en vue d’offrir des performances de traitement d’image (ISP) de meilleure qualité. L’idée ici est de faciliter la mise en œuvre d’interfaces de communication et d’affichage haut débit pour doper les performances en matière de vision embarquée à basse consommation dans des applications de périphérie de réseau (edge) comme la vision industrielle, la robotique, les systèmes d’assistance évoluée à la conduite automobile (ADAS), la vidéosurveillance ou les drones.

Pour rappel, l’offre mVision de Lattice, lancée en 2020, se décline autour d’un ensemble de cartes de développement modulaires et de cœurs d’IP dont l’ambition est d’accélérer les développements et l’implémentation de systèmes avec vision embarquée.

« La mémoire LPDDR4 offre aux concepteurs d’équipements un large éventail de capacité, de densité et de vitesse d’accès qui peuvent être adaptées à des applications spécifiques, note Bob O’Donnell, analyste chez TECHnalysis Research. En raison de sa faible consommation d'énergie, la mémoire LPDDR4 est particulièrement bien adaptée à la vision embarquée et industrielle au sein de produits alimentés sur batterie ou d'autres applications où la gestion thermique reste un défi. »

Les nouvelles capacités de traitement d’image ISP de la plate-forme mVision peuvent être mises en œuvre au sein des FPGA de classe Nexus de Lattice qui intègrent jusqu’à huit liens SerDes programmables au débit maximal de 10,3 Gbit/s. Selon la société américaine, les puces Nexus offrent la bande passante système la plus élevée de leur catégorie et permettent l’implantation d’interfaces de communication et d’affichage haut débit comme PCI Express, SLVS-EC, CoaXPress, 10 Gigabit Ethernet et DisplayPort HBR3 (jusqu’à 8,1 Gbit/s par lien).

La version mVision 1.2 propose également de nouveaux designs de référence destinés à faciliter le travail des développeurs souhaitant convertir au standard Mipi des standards vidéo traditionnellement utilisés dans les applications industrielles (et réciproquement) : liaison parallèle vers Mipi, Mipi vers liaison parallèle, Mipi CSI-2 vers LVDS, duplication Mipi 1 vers N, etc.  

Sur le même sujet