L'embarqué > Secteurs d'activités > Objet de la semaine > La télérelève de compteurs pourra désormais s’appuyer sur un capteur NB-IoT signé Adeunis

La télérelève de compteurs pourra désormais s’appuyer sur un capteur NB-IoT signé Adeunis

Publié le 09 avril 2021 à 12:39 par François Gauthier        Objet de la semaine Adeunis

Adeunis capteur Pulse NBIoT

A la suite de plusieurs mois de recherche et développement, la firme française Adeunis, spécialiste des capteurs connectés et des solutions sans fil pour le marché du M2M et de l’IoT, vient de finaliser un premier capteur industriel intégrant la technologie de communication longue portée et basse consommation NB-IoT. Depuis la fin 2019, la société, rappelons-le, a recentré ses activités autour de l’Internet des objets industriel (*). Après avoir conçu en 2019 un capteur doté d’une connectivité LTE-M1 (**), Adeunis a soumis son capteur NB-IoT à des tests réalisés en France avec SFR, mais aussi en Italie, en Suisse, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

L’objet est destiné au marché global du smart building, et plus précisément au domaine de la télérelève de compteurs, avec des besoins en débit relativement faibles et des exigences en termes de durée de vie importantes. Ces travaux ont été concrétisés par le capteur impulsionnel NB-IoT Pulse d’Adeunis qui va bénéficier de sa compatibilité avec la technologie 5G lors de son déploiement.

« Développer ce capteur a constitué un défi technique pour les équipes d'Adeunis, précise Jean-Luc Baudouin, directeur général adjoint d’Adeunis. Afin d’intégrer ce nouveau protocole au capteur Pulse, il a fallu modifier et repenser de nombreux éléments, dont les plus conséquents étaient les parties radio et alimentation. Celles-ci ont été retravaillées quasiment intégralement afin de garantir un fonctionnement optimal du capteur tout en préservant son autonomie. »

Après plusieurs tests terrain concluants à différents endroits du territoire, Adeunis et SFR ont décidé d’accompagner ensemble des projets autour de la télérélève de compteurs, l'objectif pour les deux parties étant de développer la numérisation des infrastructures à travers ce nouveau réseau LPWAN.

(*) Adeunis compte aujourd’hui 32 collaborateurs sur un site unique en France, près de Grenoble, et a réalisé un chiffre d’affaires de 6,1 millions d’euros sur son nouveau périmètre en 2020

(**) Les protocoles NB-IoT et LTE-M1 sont standardisés depuis la Release 13 des spécifications 3GPP et ont été classés comme faisant partie de la technologie 5G depuis 2016. Ces protocoles sont destinés aux produits IoT et considérés comme les standards de l’IoT pour la 5G

Sur le même sujet