L'embarqué > Matériel & systèmes > Objet de la semaine > La prévention des incendies de forêt passe aussi par les technologies de l’Internet des objets

La prévention des incendies de forêt passe aussi par les technologies de l’Internet des objets

Publié le 03 septembre 2021 à 11:13 par Pierrick Arlot        Objet de la semaine Kerlink

La prévention des incendies de forêt passe aussi par les technologies de l’Internet des objets

Durant l’été 2021, plus de 180 000 incendies ont été repertoriés à la surface du globe, preuve s’il en était encore besoin de l’urgence de combattre le réchauffement climatique. Des températures extrêmes et des sécheresses ont ainsi alimentés des brasiers, parfois d’origine humaine, en France, en Russie, en Grèce, en Sicile, en Algérie, en Tunisie, en Amazonie, au Mozambique, au Zimbabwe, au Canada ou en Californie.

Pour prévenir les incendies, l’Internet des objets est aujourd’hui appelé à la rescousse avec des solutions de prévention qui identifient les zones à risque et avertissent les autorités publiques lorsque les conditions météorologiques laissent présager des départs de foyers. C’est notamment le cas de la solution proposée conjointement par le français Kerlink et le néerlandais NetOP Technology qui combine les passerelles Wirnet compatibles LoRaWAN du premier et les « objets » du second, en l’occurrence des « capsules forestières » pouvant être accrochées aux arbres, voire être larguées par avion dans des endroits inaccessibles à pied.

Ces Forest Capsules dotées de la connectivité basse consommation et longue portée LoRa mesurent en pratique les conditions météorologiques telles que l'humidité, la température, le niveau de CO2 ou même la concentration de composés organiques volatils (COV) grâce à leurs capteurs intégrés. Le dispositif détecte, collecte et transmet aux passerelles de Kerlink les conditions à risque, même dans des endroits très éloignés et retirés tandis que son intelligence artificielle (IA) embarquée identifie les foyers d'incendie probables ainsi que leur localisation GPS précise.

La solution fournit en outre un tableau de bord dotée d’une couche d'IA intégrée qui permet d’anticiper les feux de forêt grâce au calcul des risques exploitant les données collectées en direct du terrain, des cartes de chaleur en temps réel et des scénarios d'alarme.

« Notre technologie couplée à la très large couverture LoRaWAN apportée par les passerelles Kerlink permettent aux gestionnaires de forêts et de zones sauvages d'étendre leur surveillance bien au-delà des capacités traditionnelles de détection de fumée et d'observation précoce des incendies, indique Olcay Taysi, cofondateur de NetOP Technology. En prédisant où les incendies sont susceptibles de se déclarer, le système aide les responsables à concentrer plus efficacement leur surveillance sur les zones à risque. »

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée aux réseaux LPWAN et 5G pour l’Internet des objets : LPWAN & 5G

 

Sur le même sujet