L'embarqué > Logiciel > Développement > La fondation Linux publie la spécification Core du noyau Linux de qualité industrielle CIP

La fondation Linux publie la spécification Core du noyau Linux de qualité industrielle CIP

Publié le 25 octobre 2017 à 10:23 par François Gauthier        Développement

CIP File System

La plate-forme CIP (Civil Infrastrucure Platform), un projet open source porté par la fondation Linux et lancé en avril 2016, vient de publier la première version du CIP Core. Le projet CIP, rappelons-le, s'attache à développer un framework de base fondé sur le noyau Linux 4.4 et capable de répondre aux exigences des applications industrielles civiles (garantie de prise en charge sur le long terme du noyau Linux, stabilité en termes de sûreté de fonctionnement de la plate-forme, etc.). La spécification CIP Core décrit une référence minimale pour un système de fichiers et de gestion de fichiers qui offre une base stable commune pour les développeurs qui conçoivent une application industrielle et qui souhaitent tester le noyau Linux CIP (CIP Kernel). Elle définit aussi les logiciels de bas niveau qui lui sont associés (Core Packages) ainsi qu'une série de composants logiciels open source qui réclament une prise en charge sur le long terme (jusqu'à 10 ans).

Des images de ce File System sont d'ores et déjà disponibles pour les cartes de prototypage BeagleBone Black ainsi que pour la plate-forme de développement au format Qseven d'iWave, architecturée autour du processeur RZ/G1M de Renesas, le kit de développement DE0-Nano-SoC de Terasic et la plate-forme d'émulation en open source QEMU x86_64.

Le CIP Core va aussi permettre de tester et d'utiliser l'image du système de gestion de fichiers généré par Deby, une distribution d'un Linux embarqué stable et reproductible dans son comportement, fondée sur Poky (distribution en open source du projet Yocto) et le code source du noyau Debian LTS (Long Term Support).

On notera que l'initiative CIP de la fondation Linux vient de gagner en crédibilité via la récente annonce de Renesas qui propose un environnement de développement complet pour les applications industrielles sur ses processeurs RZ/G et fondée sur la mise en oeuvre du Linux CIP-SLTS (Civil Infrastructure Platform Super Long-Term Support).

Enfin, pour tester le CIP Core, la Linux Foundation propose la machine virtuelle Board AT Desk (B@D) v1.0, adaptée au déploiement des instances du projet kernelCI (test automatisé en open source du système Linux) et du projet Lava (architecture de validation d'applications Linux sur des processeurs ARM). L'idée étant de faciliter la vie des développeurs lors des phases de test d'applications Linux bâties sur le CIP Core.

 

Sur le même sujet