L'embarqué > Marchés > Perspective > L'industrie 4.0 va tirer le marché de l’IoT dans les 5 ans qui viennent, selon une enquête de Farnell

L'industrie 4.0 va tirer le marché de l’IoT dans les 5 ans qui viennent, selon une enquête de Farnell

Publié le 06 juillet 2021 à 11:02 par François Gauthier        Perspective Farnell

Farnell Etude IoT 2021

La troisième enquête annuelle du distributeur Farnell (qui appartient au groupe Avnet) sur l'Internet des objets (IoT) révèle le rôle croissant joué par l'IoT pour les applications d'automatisation et de contrôle industriels, essentielles à la mise en place de l'industrie 4.0 (*). Selon cette enquête, les trois principaux segments de l'industrie qui ouvrent la voie aux applications IoT sont l'automatisation et le contrôle industriels (25%), la domotique (18%) et l'intelligence artificielle (12%).

 

Selon les

Farnell note que si l'automatisation et le contrôle industriels sont considérés comme un marché clé pour l'IoT, il est clair que l'adoption de l'industrie 4.0 reste lente, principalement en raison des préoccupations relatives à la sécurité (32% des répondants) et du manque de stratégie commerciale (30%) qui entravent l'adoption et l'intégration des solutions de fabrication intelligente.

La sécurité reste l'aspect le plus important à prendre en compte par les développeurs (29%) lors de l'élaboration de leur conception, et c'est également leur principale préoccupation (36%), suivie par la connectivité et l'interopérabilité.

La valeur perçue des données collectées par les appareils connectés est un facteur considérable dans l'adoption de l'IoT, constate Farrell dans son enquête. Dans un monde de plus en plus connecté - villes, usines, maisons, véhicules intelligents… - appareils et systèmes échangent et stockent désormais des données de manière autonome. Celles-ci offrent aux organisations la possibilité d'apporter des améliorations, d'augmenter les profits ou de réduire les coûts dans de nombreuses fonctions de l'entreprise tout en offrant des avantages en matière d'amélioration de la qualité, d'augmentation de l'efficacité, de conformité et de maintenance prédictive. Dans l'enquête, 48% des personnes interrogées ont cité les améliorations de la productivité et de la fabrication comme étant les principales raisons de concevoir la connectivité IoT.

Parallèlement les résultats de l’enquête montrent que les répondants continuent d'adopter l'Inteligence artificielle (IA) dans le cadre de leurs solutions. Ainsi, 39% d'entre eux ont déclaré qu'ils utilisaient déjà l'IA dans leurs conceptions et 47% ont déclaré qu'ils seraient prêts à mettre en œuvre l'IA dans des projets futurs.

Côté acquisition de données, ce sont les capteurs environnementaux qui sont signalés comme étant les capteurs les plus utilisés dans les appareils IoT pour mesurer la température, l'humidité, la pression et le gaz notamment. Il s'agit, selon Farnell, d'une tendance constante au cours des trois dernières années.

Enfin, Farnell souligne qu'un grand nombre de répondants utilisent des cartes processeurs au cœur de leurs conceptions IoT (48%), la plate-forme Raspberry Pi occupant ici un rôle central.

Denier point abordé dans l’enquête, incontournable, l'impact de la pandémie de Covid-19 sur l'industrie de l'IoT. Selon l'enquête celle-ci a entraîné une croissance rapide du développement de nouveaux dispositifs et systèmes médicaux qui modifient la façon dont les patients sont diagnostiqués, traités et suivis. A ce niveau, un quart des participants à l'enquête s'attendent à ce que les soins de santé soient le prochain grand secteur susceptible de tirer parti de l'innovation en matière de connectivité IoT.

(*) Etude menée en 2021 auprès de 2 095 personnes, 52% étant ingénieurs, 48% occupant diverses autres fonctions dans l’entreprise (marketing, vente, achats…)

 

 

 

Sur le même sujet