L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Kontron dope à l’IA ses PC industriels KBox en y injectant la puce Coral Edge TPU de Google

Kontron dope à l’IA ses PC industriels KBox en y injectant la puce Coral Edge TPU de Google

Publié le 28 avril 2021 à 08:25 par Pierrick Arlot        Sous-système Kontron

KBox-AI Kontron

Après avoir porté la puce IA Coral Edge TPU de Google sur une plate-forme compacte au format Pico-ITX architecturée sur le processeur i.MX 8M de NXP, le fabricant de cartes et systèmes embarqués prêts à l’emploi Kontron fait appel à nouveau au même Asic pour doper à l’intelligence artificielle un PC industriel de sa gamme KBox bâti sur l’Atom x7-E3950 d’Intel.

Selon la firme allemande, le KBox A-203-AI-GC, à la différence de la carte Pico-ITX précitée, est prêt à l'emploi. Il peut être déployé directement dans une armoire de commande ou connecté à une machine sans autre forme de procès pour mettre en œuvre des scénarios d'application autour de l'apprentissage automatique et de l'intelligence artificielle en périphérie de réseau (edge). En tant que passerelle ou équipement autonome, le KBox A-203-AI-GC peut ainsi effectuer du traitement de données image et vidéo pour l'inspection visuelle, l'assurance qualité, la maintenance prédictive, le tri ou la reconnaissance d'objets, précise Kontron.

L’Asic Coral Edge TPU, rappelons-le, affiche une performance de 4 Tops (téraopérations par seconde) pour une enveloppe thermique de 0,5 W par Tops et s'avère plus particulièrement conçu pour faire tourner des moteurs d’inférence de modèles de réseau de neurones développés avec le framework d’apprentissage automatique TensorFlow Lite (lire pour plus de détails notre article ici). La puce de Google, ajoute Kontron, est particulièrement bien adaptée au traitement des données image et vidéo. Comparé à une application avec de simples caméras USB sans TPU traitant six images à la seconde, l’usage du TPU permet d’accélérer les traitements d’un facteur cinq, à 30 images par seconde.

Le KBox A-203-AI-GC repose sur le système KBox A-203 qui a déjà fait ses preuves sur le terrain et qui est utilisé dans la pratique pour collecter, traiter et distribuer les données issues de capteurs. Un équipement qui peut en outre interconnecter divers nœuds d’extrémité et assurer une transmission sécurisée vers une infrastructure de serveur de niveau supérieur. Avec l'accélérateur IA de Google, des informations image et vidéo peuvent désormais également être traitées en local.

Dans la pratique, le KBox A-203-AI-GC dispose de deux ports USB 3.0 en façade, de connexions pour afficheurs, de deux interfaces Gigabit Ethernet et d’une entrée d'alimentation industrielle 24 VDC. Des interfaces série et une option bus de terrain complètent l’ensemble. La plate-forme est livrée avec l’environnement Debian Linux, est compatible avec TensorFlow Lite et propose divers exemples d'application.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée à l’intelligence artificielle dans l’embarqué : Embedded-IA

Sur le même sujet