L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Issues du CEA, les start-up AgiLite (lidar) et Alkalee (électronique automobile) ont été primées au concours i-lab

Issues du CEA, les start-up AgiLite (lidar) et Alkalee (électronique automobile) ont été primées au concours i-lab

Publié le 12 juillet 2021 à 10:52 par Pierrick Arlot        Conjoncture

Lidar AxiLite

La 23e édition du concours national i-Lab géré par Bpifrance pour le compte du ministère de la Recherche a récompensé cinq projets et start-up issus du CEA. Ce concours, dont l’objectif est de détecter, d’accompagner et d’aider financièrement des jeunes pousses proposant des produits ou des services sur la base d’innovations de rupture, a notamment mis en avant les entreprises AgiLite et Alkalee dont les domaines d’activité intéressent plus particulièrement le monde de l'électronique et de l’embarqué.

La première vise à démocratiser les lidars, ces systèmes optiques reposant sur l’usage d’un laser qui perçoivent en trois dimensions l’environnement avec une précision et une portée inégalées, et qui sont jugés indispensables notamment pour la mobilité automatisée et autonome.

Fort d’une expertise technologique en photonique intégrée sur silicium développée au CEA-Leti depuis plus de 10 ans, le lidar AgiLite propose une solution disruptive alliant miniaturisation, robustesse et haute performance, assure le laboratoire de recherche grenoblois. Dans le contexte très compétitif des lidars, la start-up développe un premier kit de lidar prêt pour les tests embarqués qui sera échantillonné en 2023 auprès de la robotique industrielle et logistique.

Créée fin 2020 par l’institut CEA-List, la société Alkalee, de son côté, est née de la volonté de valoriser une innovation de rupture issue d'un projet avec Renault avec pour objectif de faire face à la multiplication des fonctionnalités dans les véhicules et à l’explosion du nombre de capteurs et de calculateurs embarqués, l'idée étant de réduire significativement leur nombre. Pour repenser entièrement l'architecture électrique et électronique des véhicules, Alkalee s’appuie sur différentes technologies : un calculateur évolutif (Koreel) dont la puissance de calcul peut être adaptée, un outil de modélisation et d'aide au déploiement, baptisé Euphilia, et un environnement logiciel pour les exécuter en toute sûreté. Les outils d'Alkalee trouvent des applications dans l'automobile, mais aussi dans bien d'autres domaines, dès qu'il s'agit de concevoir des calculateurs performants et évolutifs : intelligence artificielle embarquée, industrie 4.0, etc.

Les deux autres start-up issues du CEA et récompensées lors du concours i-Lab 2021 ont pour noms AIherd et Direct Analysis. La première a développé une solution permettant l’analyse visuelle en temps réel des élevages laitiers bovins industriels. Via des caméras installées dans les étables, l’application permet de détecter les anomalies de comportement et de prévenir les maladies. La seconde a mis au point un consommable microfluidique qui divise par quatre le temps de détection des bactéries dans les aliments.

Enfin le concours i-Lab a mis en avant le projet d’innovation thérapeutique dans le domaine de l’hypertension artérielle pulmonaire Huxi Biosciences, auquel collabore depuis 2015 Alain Pruvost, chercheur au CEA-Joliot.

Sur le même sujet