L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Internet des objets : un acteur chinois entre au capital de l'éditeur myDevices… après Semtech

Internet des objets : un acteur chinois entre au capital de l'éditeur myDevices… après Semtech

Publié le 05 septembre 2017 à 06:44 par Pierrick Arlot        Conjoncture myDevices

myDevices

Filiale spécialisée dans l’Internet des objets (IoT) du groupe français d’édition de logiciels Claranova (anciennement Avanquest), la société myDevices a signé cet été un partenariat capitalistique et stratégique avec un acteur chinois majeur des télécommunications et des médias sur le marché asiatique. Cet acteur, dont le nom n’est pas donné, a pris une participation minoritaire au capital de myDevices pour un montant de 3,5 millions de dollars. Un investissement qui s’effectue dans le cadre du tour de financement annoncé en janvier dernier lors de l’entrée au capital de myDevices du fournisseur américain de semi-conducteurs Semtech, également détenteur de la technologie de communication radio longue portée et basse consommation LoRa.

Claranova estime ainsi poursuivre sa stratégie de développement en finançant directement ses filiales auprès d’acteurs industriels que le groupe français juge plus aptes que les marchés à juger de la valeur stratégique de ses activités. L’accord signé avec la firme asiatique prévoit la distribution et la localisation sous licence de la plate-forme Cayenne sur le territoire chinois.

L’outil Cayenne, qui aurait été adopté par près de 280 000 développeurs depuis son lancement en janvier 2016, est présenté comme un moyen simple pour les entreprises de connecter des objets et des capteurs (dès lors qu'ils sont répertoriés dans l'outil), de visualiser des données, d'appliquer des règles sophistiquées et d'interagir de manière efficace avec leurs clients connectés de manière efficace. A ce titre, si l’on en croit myDevices, la reconnaissance automatique des objets et des capteurs lui permettrait d'être opérationnelle en quelques minutes, des widgets de type glisser-déposer facilitant la visualisation des données en temps réel et historiques en ligne ou à partir d'une application mobile.

« Après Semtech, premier acteur stratégique à être entré au capital de myDevices, l’arrivée au capital d’un nouveau partenaire chinois du monde des télécoms nous ouvre les portes du marché asiatique et conforte notre ambition de faire de Cayenne l’outil de développement de référence de l’IoT au niveau mondial », a commenté estime Pierre Cesarini, PDG du groupe Claranova.

A noter que, durant l’été, myDevices a signé aussi un accord de partenariat avec l’américain SparkFun Electronics, bien connu dans le monde de l’open source matériel. A ce titre, la carte de développement et de prototypage SparkFun ESP8266 Thing est la première carte non LoRa à être intégrée et prise en charge par la plate-forme Cayenne au travers du programme IoT Ready. Ouvrant ainsi des opportunités de développement aux makers désireux de créer avec Cayenne des projets IoT utilisant une connexion Wi-Fi. Le produit open source de SparkFun, comme son nom l’indique, est en effet architecturé autour du SoC compatible Wi-Fi ESP8266 d’Espressif Systems.

Sur le même sujet