L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Internet des objets : Morse Micro échantillonne ses premières puces compatibles avec le standard Wi-Fi HaLow

Internet des objets : Morse Micro échantillonne ses premières puces compatibles avec le standard Wi-Fi HaLow

Publié le 13 juillet 2021 à 11:37 par Pierrick Arlot        Composant

Wi-Fi HaLow

Créée en 2016, la jeune société australienne Morse Micro, qui a levé 30 millions de dollars depuis sa création (lire notre article ici), affirme pouvoir livrer fin juillet des échantillons de puces-systèmes (SoC) compatibles avec le standard Wi-Fi HaLow à des partenaires privilégiés et des utilisateurs clés. On se souviendra que cette technologie a l’ambition de doper la portée et l’éco-efficacité du traditionnel Wi-Fi pour mieux attaquer des marchés comme les communications de machine à machine (M2M), l’Internet des objets, le smart grid, la télésanté, les appareils domotiques et les dispositifs électroniques portés sur soi.

Les échantillons proposés par Morse Micro, associés à des kits d’évaluation, doivent permettre aux développeurs d’apprécier les débits, l’efficacité énergétique et la portée des solutions Wi-Fi HaLow de la société.

La famille de SoC Wi-Fi HaLow de Morse Micro compte pour l’heure deux membres. La référence MM6104 peut être utilisée pour des transmissions dans des canaux de 1, 2 et 4 MHz de bande passante. Le SoC MM6108, plus performant, peut en outre tirer profit des canaux de 8 MHz et soutenir des débits de plusieurs dizaines de mégabits par seconde, suffisants pour véhiculer des flux vidéo HD en streaming. Selon la firme australienne, ces puces offrent une portée dix fois supérieure à celle des solutions Wi-Fi traditionnelles et peuvent couvrir une zone 100 fois plus grande.

En utilisant des canaux  étroits dans les bandes de fréquence inférieures à 1 GHz accessibles sans licence, en dehors donc de la bande Wi-Fi traditionnelle très encombrée de 2,4 GHz, les signaux Wi-Fi HaLow peuvent diffuser au-delà du kilomètre afin de connecter des dispositifs IoT distants dans des zones résidentielles ou commerciales, des parcs de bureaux, des campus, des entrepôts ou des usines, assure Morse Micro.

Développé spécifiquement pour l'Internet des objets avec prise en charge du standard de sécurité Wi-Fi WPA3, un seul point d'accès Wi-Fi HaLow peut alors connecter jusqu'à 8 191 dispositifs, ajoute encore la jeune société.

Conformes à la norme IEEE 802.11ah et utilisables dans les bandes ISM sub-GHz entre 750 MHz et 950 MHz, les SoC Wi-Fi HaLow de Morse Micro associent sur une seule puce le frontal radio ainsi que les couches PHY et MAC et soutiennent des débits compris entre quelques dizaines de Mbit/s et quelques centaines de kbit/s (pour les portées les plus grandes). L’interface RF des puces permet d’utiliser l’amplification intégrée pour les produits IoT typiques basse consommation et bas coût ou de faire appel à un amplificateur de puissance externe ou un module frontal FEM pour les applications à plus longue distance.

Sur le même sujet