L'embarqué > Normes & spécifications > Architecture > Internet des objets industriel : l’ODVA standardise l’interface entre les automatismes et le cloud

Internet des objets industriel : l’ODVA standardise l’interface entre les automatismes et le cloud

Publié le 23 mai 2016 à 11:41 par Pierrick Arlot        Architecture

logo ODVA

Créé en 1995 et emmené par des poids lourds comme Bosch Rexroth, Cisco, Endress+Hauser, Omron, Rockwell Automation et Schneider Electric, l’organisme ODVA, qui promeut les standards DeviceNet, EtherNet/IP et CIP (Common Industrial Protocol), veut lui aussi apporter sa pierre à l’optimisation et à la simplification des communications sécurisées entre équipements, systèmes de contrôle/commande industriels et le cloud. L’association industrielle va s’attaquer dans les semaines qui viennent à la standardisation de technologies de passerelles et d’interfaces nécessaires au transport de données entre le nuage et les systèmes d’automatisation industriels compatibles CIP et constitués de dispositifs EtherNet/IP et DeviceNet.

Prise en charge par un groupe d’experts en cours de formation, la future spécification, intitulée Common Industrial Cloud Interface, devrait se focaliser sur deux éléments importants de l’écosystème gravitant autour du cloud industriel : une passerelle vers le nuage (Gateway) et une API. Basée sur des standards ouverts et interopérables, l’interface ainsi définie a vocation à accélérer une migration vers une architecture englobant l’informatique en nuage et supportant la gestion à distance des équipements industriels, l’analyse des processus, les notifications, l’accès distant, la virtualisation, la visualisation et, à terme, le contrôle/commande, assure l’alliance ODVA.

Ces travaux entrent dans le cadre de l’initiative Optimization 4.0 qui cristallise la vision de l’organisme en matière d’Internet des objets industriel. Au niveau sécurité, l’alliance ODVA rappelle qu’en 2015, elle a apporté des évolutions en ce sens au travers de la spécification CIP Security, qui définit un ensemble de services de cybersécurité au sein du protocole CIP, et qu’elle a initié des travaux visant à injecter dans la spécification EtherNet/IP des mécanismes TSN (Time Sensitive Networking). Pour rappel, les standards émergents Ethernet IEEE 802 TSN visent à instiller des mécanismes de synchronisation et de contrôle/commande en temps réel au sein d’un unique réseau Ethernet qui véhicule aussi du trafic de données classiquement rencontré dans les usines, l’idée étant de faire converger les technologies IT et opérationnelles.

Sur le même sujet