L'embarqué > Marchés > Rachat > Ingénierie et services : Akka Technologies rejoint Adecco pour 2 milliards d'euros

Ingénierie et services : Akka Technologies rejoint Adecco pour 2 milliards d'euros

Publié le 16 août 2021 à 12:15 par François Gauthier        Rachat

Ingénierie et services : Akka Technologies rejoint Adecco pour 2 milliards d'euros

La société d’ingénierie d’origine française Akka Technologies (dont le siège social est en Belgique), spécialiste en conseil technologique et en études de R&D dans des domaines comme l’loT, l’aéronautique, les véhicules autonomes ou la cybersécurité, va entrer dans le giron du spécialiste suisse du recrutement Adecco pour un montant avoisinant les 2 milliards d'euros. Objectif affiché : créer le numéro 2 mondial de la R&D en ingénierie, derrière le français Capgemini (qui a récemment racheté Altran) et permettre à Adecco de se renforcer dans le marché en forte croissance de l’externalisation du développement de produits.

« De nos jours, 5% des activités de développement de produits sont confiées à des prestataires externes, souligne à ce sujet le directeur général d'Adecco Alain Dehaze, dans une interview au média AWP. Par ailleurs ce marché connaît une croissance annuelle de 6 à 8%, en particulier grâce à la transition numérique en cours. »

Pour ce rachat, un accord a été conclu avec Ricci Family Group (*) et Swilux qui détiennent ensemble 60% du capital d’Akka Technologies afin de reprendre leurs parts, donnant ainsi à Adecco une participation majoritaire au sein de la société.

Akka Technologies, qui emploie environ 7 500 collaborateurs en France, soit 35% de ses effectifs, a été récemment touché par les conséquences de la pandémie de coronavirus et a annoncé fin 2020 le licenciement de plus de 400 personnes travaillant dans le secteur aéronautique, principalement en France dans la région Occitanie. La société affichait un chiffre d’affaires de 1,5 milliard d’euros en 2020.

Akka Technologies sera intégré à la division Modis d'Adecco, avec comme ambition pour la nouvelle entité de réaliser un chiffre d’affaires estimé à 3,7 milliards d’euros, ce qui portera la part de la technologie dans le chiffre d'affaires d’Adecco à 17%, au lieu des 11% actuellement. Akka apportera son savoir-faire dans l'ingénierie alors que Modis poursuivra ses activés dans l'informatique pour les industries engagées dans la transition numérique.

De manière globale Adecco a réalisé un chiffre d'affaires de 5,26 milliards d'euros en 2020 contre 4,18 milliards un an plus tôt.

(*) Mauro Ricci est le CEO et le fondateur d’Akka Technologies

Sur le même sujet