L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Eurotech table sur le Jetson Xavier NX de Nvidia pour apporter l’IA et la vision artificielle dans le matériel roulant

Eurotech table sur le Jetson Xavier NX de Nvidia pour apporter l’IA et la vision artificielle dans le matériel roulant

Publié le 24 juin 2021 à 12:27 par Pierrick Arlot        Sous-système Eurotech

Eurotech

Sous la référence BoltGPU 10-31, le fournisseur franco-italien de cartes, systèmes et plates-formes logicielles pour l’embarqué et l'Internet des objets Eurotech compte commercialiser à partir du 4e trimestre 2021 un sous-système accéléré par un processeur graphique GPU pour alimenter les applications IA (intelligence artificielle) montées à bord de véhicules et de matériels roulants.

A l’instar des fournisseurs asiatiques Aaeon, ADLink, Advantech, Aetina, Axiomtek et AVerMedia (lire notre article ici), Eurotech a intégré dans son équipement le module Jetson Xavier NX, dont les dimensions sont de seulement 70 x 45 mm. Un module présenté par Nvidia comme un supercalculateur compact et particulièrement puissant, adapté aux marchés des microserveurs et des boîtiers edge AIoT (Artificial Intelligence of Things) (lire notre article ici).

La puce Xavier NX, rappelons-le, embarque un bloc personnalisé de six cœurs de processeurs généralistes 64 bits Carmel à architecture Arm v8.2, une unité de traitement graphique (GPU) à architecture Volta dotée de 384 cœurs Cuda et de 48 cœurs Tensor, deux accélérateurs d'algorithmes d’apprentissage profond (NVDLA), un accélérateur de vision artificielle VLIW et des encodeurs/décodeurs vidéo 4K. Le tout développant une puissance de calcul de 21 Tops.

Selon Eurotech, le boîtier sans ventilateur BoltGPU 10-31 permet l’exécution de modèles de réseaux de neurones et le traitement de données issues de différents capteurs haute résolution et haute fréquence en simultané, ce qui en ferait une plate-forme idéale pour les applications d'IA et de vision industrielle dans des environnements difficiles.

Dans le détail, le produit d’Eurotech dispose d’une mémoire eMMC de 16 Go qui peut être encore étendue avec un sous-système NVMe interne haute vitesse pour le stockage de flux vidéo et des données des capteurs. Il est doté d’un connecteur Fakra miniature qui fournit jusqu'à 4 entrées GMSL pour caméras et de trois interfaces Gigabit Ethernet pour les connexions au réseau ainsi qu’à des caméras IP. Des caméras USB3 peuvent également y être connectées grâce à deux ports USB 3.1 Gen2 (protégés contre le bruit et les surtensions). Des interfaces CAN-FD et DIO et une sortie vidéo complètent l’ensemble.

Côté sans fil, le système BoltGPU 10-31, équipé d’un récepteur de positionnement par satellites GNSS multiconstellation avec navigation à l’estime UDR (Untethered Dead Reckoning), dispose d’interfaces Wi-Fi 6, Bluetooth 5.1 et LTE (en option). Apte à fonctionner dans une gamme de température comprise entre -25°C et +70°C, l'unité est dotée de connecteurs M12 robustes et est certifiée EN50155, EN45545 et E-Mark. A noter que le BoltGPU 10-31 partage les mêmes dimensions et les mêmes modules d’extension que les passerelles BoltGATE 20-31 lancées en 2020 par Eurotech.

Sur le même sujet