L'embarqué > Logiciel > Développement > Développement : les outils d’IAR s’inscrivent dans les pratiques d’intégration et de distribution continues CI/CD

Développement : les outils d’IAR s’inscrivent dans les pratiques d’intégration et de distribution continues CI/CD

Publié le 26 novembre 2020 à 09:41 par Pierrick Arlot        Développement IAR Systems

IAR Build Tools for Linux

Sous le nom générique IAR Build Tools for Linux, l’éditeur suédois IAR Systems propose depuis quelques mois les outils de son environnement bien connu IAR Embedded Workbench dans des implémentations pour frameworks Linux afin de coller aux pratiques automatisées de mise au point et de test d’applications reposant sur des modèles d’intégration et de distribution continues (CI/CD, Continuous Integration/Continuous Delivery). Dans ce type de développement logiciel, toutes les modifications, même mineures, sont fusionnées au sein de la branche principale ou d'un référentiel dans un serveur de « build » afin qu’elles puissent être validées par petites étapes successives, l’idée étant d’éviter la phase d’intégration potentiellement cauchemardesque visant à garantir que tous les éléments fonctionnent ensemble avant la publication d’une version.

Selon IAR, les serveurs de build nécessitent des environnements flexibles et performants à l’instar d’IAR Build Tools for Linux qui permettent de s’engager dans une démarche CI/CD sur des plates-formes Linux de manière native ou au sein de machines virtuelles ou de conteneurs. Le développeur peut ainsi, assure l’éditeur, se concentrer sur le code source de son application sans se soucier de tâches matérielles chronophages et en étant sûr que les erreurs seront détectées automatiquement et qu’in fine la qualité sera au rendez-vous.

Dans le détail, IAR Build Tools for Linux inclut le compilateur IAR C/C++ (qui s’aligne sur une implémentation freestanding du standard de langage de programmation C18 et qui intègre toutes les fonctionnalités du standard C++17), l’assembleur IAR, l’éditeur de liens Linker, l’utilitaire de construction en lignes de commande IARBuild et les bibliothèques de runtime.

Selon l’éditeur, les outils peuvent être facilement intégrés dans différents systèmes de construction logicielle, tels que CMake ou Ninja, et des moteurs d'intégration continue comme Jenkins et Bamboo. Avec l'outil d'analyse statique C-STAT inclus, les développeurs peuvent en outre garantir la qualité du code tout au long du processus de développement et de test.

Pour l’heure les outils IAR Build Tools for Linux ont été validés pour s’exécuter sur la distribution Ubuntu Linux 18.04.3 (et les versions ultérieures) et prennent en charge les architectures Arm et RISC-V ainsi que les microcontrôleurs Renesas RX et Renesas RH850 (pour le marché automobile). Ils conviennent aussi bien aux déploiements de quelques licences sur un petit serveur de build qu’aux installations massives avec plusieurs centaines de builds parallèles actifs simultanément.

Sur le même sujet