L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Avionique : le système d’exploitation VxWorks 653 de Wind River est disponible sur Arm

Avionique : le système d’exploitation VxWorks 653 de Wind River est disponible sur Arm

Publié le 17 mai 2018 à 12:47 par Pierrick Arlot        Plate-forme Wind River

VxWorks 653

Désormais éloignée de la tutelle d’Intel sous laquelle elle a vécu près de dix ans, la société américaine Wind River se sent pousser des ailes. L’éditeur annonce la disponibilité sur l’architecture Arm de son système d’exploitation temps réel multicœur VxWorks 653, spécifiquement taillé pour répondre aux besoins des systèmes à architecture avionique modulaire intégrée IMA à fortes contraintes de sûreté de fonctionnement. Une évolution que Wind River juge en phase avec la volonté de l’industrie de l’aérospatial et de la Défense de s’orienter vers les architectures les plus récentes et de tabler sur l’association de plates-formes matérielles performantes disponibles sur étagère et d’environnements de virtualisation ouverts et bâtis sur des standards.

Désormais disponible sur les architectures matérielles les plus répandues (Intel, Arm, Power), VxWorks 653 est présenté comme une plate-forme précertifiée capable d’abstraire et d’exécuter n’importe quelle tâche, y compris les applications « historiques », avec différents niveaux de sûreté de fonctionnement.

Dans le détail, le système d’exploitation a été testé et validé sur les cœurs ARM Cortex-A53 présents dans les puces-systèmes programmables MPSoC Xilinx UltraScale+. Le Cortex-A53 est l’un des cœurs ARM 64 bits les plus utilisés et constitue un choix idéal en termes de maturité pour les équipementiers de la Défense et de l’aérospatial et les développeurs d’applications embarquées durcies, estime Wind River. La version VxWorks 653 multicœur pour architecture Arm assure la prise en charge 64 bits à la fois de la couche de virtualisation et des systèmes d’exploitation « invités » à l’instar de VxWorks 7 ou de Linux.


  

Sur le même sujet