L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Avec sa prise magnétique pour la recharge de véhicules électriques, le grenoblois Gulplug lève un million d'euros

Avec sa prise magnétique pour la recharge de véhicules électriques, le grenoblois Gulplug lève un million d'euros

Publié le 14 septembre 2021 à 12:24 par François Gauthier        Conjoncture

Gulplug Selfplug

La société Gulplug, start-up fondée en 2016 qui propose une technologie de branchement automatique des véhicules électriques, vient de rassembler un million d'euros dans le cadre d'un financement intermédiaire avant une levée plus conséquente prévue pour la mi-2022. Ce tour de table comprend 560 000 euros de capital, issus de la plateforme d'investissement participatif Wiseed et auprès d'Henri Trintignac, nommé CEO de l'entreprise début 2021, et 440 000 euros de dettes auprès des partenaires financiers historiques de la société, à savoir la Caisse d'Epargne Rhône-Alpes, BNP Paribas, le CIC et Bpifrance.

« Les fonds levés vont nous permettre, au cours des 12 prochains mois, de lancer un premier projet avec un constructeur automobile et de conclure des accords de licence et de fourniture avec plusieurs industriels de la filière automobile, précise Henri Trintignac, le CEO de Gulplug. L'atteinte de ces objectifs est le préalable nécessaire à une levée de fonds plus importante qui interviendra au cours du premier semestre 2022. Les fonds levés seront alors destinés au développement commercial. »

Cette opération s'inscrit dans la feuille de route de la société grenobloise qui vise, d'ici un an, à la préindustrialisation de la Selfplug, solution de branchement automatique pour les véhicules électriques, composée du cœur de la prise magnétique PAM! (Plug-in is Automatic with Magnets!) et de l'unité au sol (Ground Unit), communs à tous les constructeurs. Pour la partie embarquée dans le véhicule, spécifique à chaque constructeur automobile, voire à chaque plateforme de chaque constructeur, Gulplug concèdera des licences à plusieurs fournisseurs de l'industrie automobile.

D’ores et déjà la technologie de Gulplug a été intégrée dans la navette autonome de la firme française Navya et dans une flotte de véhicules Renault ZOE du gestionnaire de réseau de distribution d'électricité Enedis.

Pour rappel, Gulplug, dont L’Embarqué a tracé un portrait détaillé en janvier 2016, a développé sous le nom de Selfplug un système de branchement intelligent et sécurisé de recharge de véhicules électriques qui repose sur un procédé magnétique et conductif (non inductif) breveté. L’ensemble comprend deux éléments : un dôme, à brancher sur n'importe quelle alimentation en courant électrique, et une prise magnétique installée sous le véhicule. Lorsque le véhicule se positionne (à 50 cm près) au-dessus du dôme, les deux éléments s'apparient, le branchement se fait et la recharge peut démarrer.

Sur le même sujet