L'embarqué > Logiciel > Développement > Automobile : dSPACE favorise les simulations et les tests en continu dans le cloud

Automobile : dSPACE favorise les simulations et les tests en continu dans le cloud

Publié le 16 septembre 2021 à 13:01 par François Gauthier        Développement dSPACE

dSPACE Symphera

Avec l’environnement Simphera, dSPACE, fournisseur de solutions matérielles et logicielles de simulation et de test pour l’automobile, propose aux ingénieurs de réaliser la simulation et la validation de leurs conceptions de véhicules autonomes directement dans le cloud. Avec à la clé, selon la société, des vitesses de calcul très élevées et des facilités de déploiement et d’échange entre équipes de conception éloignées géographiquement.

Cette proposition trouve son origine dans les développements de fonctions pour la conduite automatisée et autonome qui imposent des exigences de plus en plus strictes en matière de qualité et de sécurité, avec comme conséquence une augmentation vertigineuse du nombre de tests à réaliser, qui nécessitent une infrastructure informatique importante.

La solution dans le cloud, évolutive, permet donc d'effectuer rapidement la validation d’un projet à travers des calculs intensifs et facilite la collaboration entre équipes de développement réparties dans le monde entier. Les modèles, scénarios, tests et interfaces réutilisables permettent ainsi de réaliser des tests continus sur des plates-formes de type Software-In-the-Loop (SIL) et Hardware-In-the-Loop (HIL).

Concrètement, Simphera aide les développeurs et les ingénieurs de validation en fournissant trois composantes, intégrées de manière transparente les unes aux autres.

La première, dite “Préparer”, fournit aux ingénieurs les outils dont ils ont besoin pour générer et modifier tous les artefacts nécessaires à des tâches spécifiques de développement ou de validation. Il peut s'agir de modèles de simulation propriétaires nécessaires aux tâches de développement ou de validation, tels que des modèles ou des scénarios de véhicules, de capteurs, de routes, de trafic et d'environnement.

Dans la seconde, “Simuler”, les modèles et scénarios préparés sont utilisés pour des simulations interactives. Les testeurs peuvent alors vérifier le comportement souhaité de l'algorithme grâce à une série de fonctions de visualisation et de mesure.

Enfin, la troisième composante, “Valider”, aide les utilisateurs à effectuer des tests fondés sur des scénarios à grande échelle. Des variations des paramètres d'un scénario peuvent transformer une poignée de scénarios logiques en une pléthore de cas de test spécifiques qui peuvent ici être rapidement traités et analysés plus en détail.

La version initiale de l’environnement Simphera est axée sur la fourniture de solutions de validation pour les fonctions de conduite autonome, les tests reposant sur des scénarios et des tests SIL. Les modèles, scénarios, tests et interfaces développés sont réutilisables et permettent une transition transparente vers des tests automatisés sur des plateformes de type HIL. A ce niveau, la solution favorise la traçabilité dans la recherche de défauts, réduit les coûts et accélère les phases de développement et d'homologation.

"En fournissant une solution intégrée comme Simphera, nous souhaitons faciliter la vie des développeurs dans toutes les phases de développement et de validation - de l'idée initiale d'un algorithme jusqu'au test de sortie d'un calculateur", note Tino Schulze, vice-président exécutif, Conduite automatisée et Solutions logicielles, chez dSPACE.

Sur le même sujet