L'embarqué > Logiciel > Développement > Atmel visualise en temps réel l’impact du code embarqué sur la consommation d’une conception

Atmel visualise en temps réel l’impact du code embarqué sur la consommation d’une conception

Publié le 16 décembre 2015 à 12:53 par François Gauthier        Développement Atmel

Atmel Power Debogger

Lorsque l’on évoque la consommation globale finale d’un produit, on n’évalue pas forcément à sa juste mesure les pics de consommation qui peuvent survenir lors du déroulement du code embarqué. Pics de consommation qui sont liés à la manière dont le code est écrit et structuré, même s’il est exempt de bogues. L’outil de débogage proposé par Atmel, baptisé Power Debugger, permet aux concepteurs de se prémunir contre cet inconvénient grâce à une carte ad hoc qui se connecte à la solution en cours de développement et qui permet de visualiser l’évolution en temps réel de la consommation. L’idée étant de localiser, pendant le déroulement de l’application, les lignes de code responsables des pics ou des anomalies de consommation préjudiciables notamment dans les systèmes à très basse consommation de l’Internet des objets.

Ce “débogueur de consommation”, outre la fonction classique de débogage du code de bas niveau, intègre deux sondes qui collectent en temps réel l’évolution de la consommation de l’électronique, en courant et tension, pendant  l’exécution du code applicatif. Ces données sont ensuite fournies à l’environnement de développement Studio 7 d’Atmel, plus précisément au module Data Visualizer qui affiche à l’écran le graphique d’évolution de la consommation que l’on peut alors corréler très précisément aux lignes de code en cours d’exécution. Une approche qui permet d’identifier les passages délicats du code, et ceux qui génèrent des pics de consommation.

L’outil d’Atmel, qui se présente sous la forme d’un module à connecter à la carte en cours de développement et d’un lien USB pour la connexion à la station de travail, est destiné aux microcontrôleurs à base de cœurs ARM Cortex-M de la société ainsi qu’à la série des microcontrôleurs AVR, tous dotés d’interfaces de débogage et d’accès aux données de bas niveau JTAG, SWD, PDI, debugWIRE, aWire, TPI et SPI.

 

Sur le même sujet