L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Arm dévoile ses premiers cœurs de processeur reposant sur la nouvelle architecture Armv9

Arm dévoile ses premiers cœurs de processeur reposant sur la nouvelle architecture Armv9

Publié le 26 mai 2021 à 12:41 par Pierrick Arlot        Composant  Arm

Arm dévoile ses premiers cœurs de processeur reposant sur la nouvelle architecture Armv9

A peine deux mois après avoir levé le voile sur l’architecture Armv9, la société britannique Arm, toujours en passe d’être rachetée par l’américain Nvidia, annonce ses premiers cœurs de processeur Cortex compatibles, conçus pour couvrir les besoins d’un large éventail de produits grand public, des ordinateurs portables aux téléviseurs de type Smart TV en passant par les équipements de la maison connectée et les dispositifs électroniques portés sur soi.

Dans le détail, le cœur Cortex-X2 est présenté comme le processeur Arm le plus puissant à ce jour, avec une amélioration de 30% des performances par rapport à celles des smartphones Android de tête de gondole vendus aujourd'hui. Au-delà, ce cœur a été conçu comme échelonnable entre les smartphones premium et les ordinateurs portables afin que les partenaires du Britannique puissent développer des plates-formes de traitement adaptées aux besoins du marché.

Le cœur Arm Cortex-A710, quant à lui, est décrit comme le premier processeur Armv9 de type BIG, avec un gain d'efficacité énergétique de 30% et une augmentation des performances de 10% par rapport au Cortex-A78, dévoilé en mai 2020. Enfin le Cortex-A510, présenté comme le premier cœur Arm de  type LITTLE à haute efficacité lancé depuis quatre ans, offre des améliorations de performances de 35% et une augmentation de plus de 3 fois des performances en matière d’apprentissage automatique (ML). Ces performances se rapprochent de celles des cœurs BIG de génération précédente d'il y a seulement quelques années, ce qui le rend idéal pour les smartphones, la maison connectée et les appareils portés sur soi, précise Arm qui hisse le Cortex-A510 au rang de successeur du Cortex-A55, lancé il y a quatre ans.

Selon le Britannique, ces trois cœurs sont les premiers à entrer dans le cadre des solutions Total Compute qui, dans la stratégie Arm, s’appuient sur trois fondamentaux clés : les performances de calcul, l’accès aux développeurs et la sécurité. Ces solutions, dixit la firme d’outre-Manche, s‘appuient sur une approche d’optimisation globale à l’échelle d’un système en associant blocs d’IP matériels, IP physiques, logiciels, outils et standards, afin d’offrir ainsi le choix le plus large aux licenciés Arm pour répondre à divers cas d’usage et différentes équations économiques dans tous les segments de marché.

Dans ce cadre, au-delà des cœurs de processeur Armv9 susnommés, Arm a levé le voile sur le cœur Mali-G710, présenté comme le processeur graphique le plus performant de son catalogue, avec notamment une amélioration de 35% de l'apprentissage automatique pour une variété de tâches ML telles que l'amélioration de l'image pour les nouveaux modes caméra et vidéo de smartphones et tablettes. Arm en propose aussi des versions moins performantes estampillées Mali-G610 (smartphones de niveau sub-premium), Mali-G510 (smartphones de milieu de gamme, téléviseurs intelligents haut de gamme et décodeurs) et Mali-G310 (smartphones d'entrée de gamme, produits de réalité augmentée et dispositifs électroniques portés sur soi). L’ensemble est complété par de nouvelles IP système (CoreLink CI-700 Coherent Interconnect et CoreLink NI-700 Network-on-Chip Interconnect) qui peuvent interconnecter les cœurs CPU, GPU et NPU Arm au sein d’une même puce-système.

Sur le même sujet