L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Allegro DVT et Beamr signent le premier bloc d’IP d’encodage vidéo sensible au contenu

Allegro DVT et Beamr signent le premier bloc d’IP d’encodage vidéo sensible au contenu

Publié le 07 octobre 2021 à 11:52 par Pierrick Arlot        Composant  Allegro DVT

Allegro DVT

Spécialiste des jeux de tests de conformité aux standards de compression vidéo et fournisseur de blocs d’IP de traitement vidéo, le grenoblois Allegro DVT s’est associé à l’israélien Beamr pour créer une IP d’encodage vidéo sensible au contenu qui permet d’améliorer de 40% l’efficacité de codage d’un flux vidéo selon le standard de compression AV1, et ce sans perte de qualité. Une première sur le marché des IP destinées aux concepteurs de circuits Asic, affirment les deux entreprises.

La société Beamr, rappelons-le, est connue pour ses solutions d’optimisation vidéo et notamment pour le moteur CABR (Content Adaptive Bit Rate) qui permet de réduire jusqu’à 50% le débit de flux multimédias codés par n’importe quel encodeur standard, y compris le codec AV1, à qualité visuelle perçue comparable. Les flux résultants restent néanmoins compatibles à 100% avec lesdits standards et peuvent être compris par n’importe quel décodeur ad hoc.

Les IP d’encodage vidéo E2xx d’Allegro DVT, de leur côté, peuvent être mises en œuvre dans des Asic gravés dans divers procédés technologiques (jusqu’au 3 nm) et prennent en charge les formats d’image et vidéo les plus courants comme JPEG, H.264, HEVC, VP9 et AV1 jusqu’aux résolutions 8K.

Dans le détail, la solution mise au point par Allegro DVT et Beamr associe la bibliothèque d’IP sur silicium CABR du second et les IP d’encodage vidéo du premier. Elle peut être utilisée par les fournisseurs d’Asic pour créer des circuits d’encodage vidéo à hautes performances et faible latence qui réduisent significativement le débit binaire vidéo sans compromis sur la qualité des images.

« Tout au long de la dernière décennie, les solutions logicielles CABR de Beamr ont permis d'optimiser les processus de compression vidéo, précise Sharon Carmel, fondateur et CEO de Beamr. En travaillant sur notre implémentation IP sur silicium, nous avons constaté que les encodeurs vidéo d'Allegro se prêtaient parfaitement à une intégration commune en raison de leur qualité vidéo supérieure, de leurs hautes performances et de la prise en charge des codecs vidéo les plus récents. Nous apportons désormais les avantages de l'optimisation vidéo aux fournisseurs de circuits Asic, qui peuvent les utiliser dans toutes les applications vidéo, de la vidéosurveillance et de l'Internet des objets jusqu’à la diffusion en direct de programmes 8K et aux jeux en nuage à faible latence. »

La solution combinée est d’ores et déjà disponible sous la forme d’un modèle de simulation logiciel précis au bit près.

(*) Promu par l’alliance AOMedia et soutenu par des poids lourds comme Google, Netflix, Intel et Microsoft, le standard AV1 a été finalisé en 2018.

Sur le même sujet