L'embarqué > Marchés > Conjoncture > 50% des ingénieurs utilisateurs de calculateurs monocartes bas coût conçoivent pour l'industriel et l'IoT

50% des ingénieurs utilisateurs de calculateurs monocartes bas coût conçoivent pour l'industriel et l'IoT

Publié le 01 septembre 2021 à 12:23 par Pierrick Arlot        Conjoncture Farnell

Farnell SBC

Selon une enquête menée par le distributeur Farnell, société du groupe Avnet, entre mars et mai 2021, les calculateurs monocartes SBC bas coût du type Raspberry Pi, Arduino ou BeagleBoard sont désormais des briques de base quasiment incontournables à toutes les étapes du développement et de la production de nouveaux produits. Ainsi 50% des ingénieurs professionnels interrogés qui utilisent aujourd’hui ce type de cartes, les mettent en oeuvre dans le cadre d’applications industrielles ou IoT, les deux segments où les cartes SBC s’avèrent les plus populaires.

Dans ce cadre, c’est la Raspberry Pi qui a le plus le vent en poupe, 44% des utilisateurs professionnels la préférant à ses concurrentes, contre 28% pour les cartes Arduino (2e du classement) et 6% pour la BeagleBoard (en 3e position).

L'enquête de Farnell indique également que les utilisateurs de Raspberry Pi sont les plus fidèles et les moins susceptibles d'utiliser un autre calculateur monocarte.

Autre enseignement, les SBC bas coût sont utilisées à toutes les étapes du développement et de la production de produits, 23% des répondants les utilisant au niveau de la preuve de concept et 35% pour le prototypage. 22% n’hésitent d'ailleurs pas à les utiliser dans des équipements lancés en production, avec environ 20% de ces produits fabriqués à raison de 5 000 unités voire plus par an, et 20% les utilisent pour développer des équipements de test et mesure.

L’enquête de Farnell a été réalisée auprès de près de 1 500 ingénieurs professionnels, concepteurs et makers utilisateurs de SBC. Les trois quarts étaient des utilisateurs professionnels, le restant étant composé d’amateurs ou de makers.

Parmi les autres conclusions de l'enquête, on notera qu’environ 24% des professionnels conçoivent leurs propres cartes à utiliser avec la SBC, ce qui, selon Farnell, démontre les avantages d'une plate-forme de calcul standard associée à une électronique d'E/S ou d’interface personnalisée dans de nombreuses applications. Par ailleurs, la réduction des délais de mise sur le marché est un objectif clé pour les professionnels, qui classent la facilité d'utilisation et la familiarité en tête des priorités pour le choix d’un calculateur monocarte.

Enfin, seuls 20% des ingénieurs mettent aujourd’hui en œuvre l'intelligence artificielle (IA) et l'apprentissage automatique dans leurs applications sur SBC. Un résultat en accord avec les demandes d'amélioration des SBC les plus couramment exprimées, à savoir une capacité mémoire plus importante et une IA embarquée hautes performances…

Sur le même sujet