L'embarqué > Instrumentation > Instrum. générale > 12,5 Géch./s sur 18 voies pour l’analyseur numérique de Teledyne LeCroy

12,5 Géch./s sur 18 voies pour l’analyseur numérique de Teledyne LeCroy

Publié le 16 février 2016 à 11:36 par François Gauthier        Instrum. générale Teledyne LeCroy

12,5 Géch./s sur 18 voies pour l’analyseur numérique de Teledyne LeCroy

Avec l’analyseur numérique HDA125 annoncé par Teledyne LeCroy lors de la de la manifestation DesignCon qui s’est tenue à Santa Clara (Californie) en janvier, le constructeur américain d’instruments de test et mesure apporte à ses oscilloscopes une capacité de mesure de signaux numériques sur 18 canaux dotés chacun d’une vitesse d’échantillonnage de 12,5 Géch./s (soit 80 ps d’intervalle temporel entre deux données). Ce système d’acquisition de haute performance se présente sous la forme d’un boîtier qui se connecte d’un côté à un oscilloscope via une interface LBus, et de l’autre côté au système à analyser, via les sondes QuickLink de Teledyne LeCroy.

Cette solution de connexion, lancée elle aussi à cette occasion, propose des systèmes de sondes haute fidélité utilisables aussi bien avec le HDA125 qu’avec les sondes analogiques différentielles de la série WaveLink de la société américaine. Ce qui permet de passer facilement d’un mode d’acquisition analogique à un mode numérique vis-à-vis des signaux issus du système analysé.

Lorsque les sondes QuickLink sont connectées à une sonde analogique WaveLink (via l’adaptateur Dxx30-QL), le système offre une bande passante analogique de 6 GHz. Pour l’acquisition de signaux numériques, il procure une bande passante de 3 GHz et une sensibilité de détection de signaux d’amplitude jusqu’à 150 mV avec, dans les deux cas de figure, une impédance d’entrée de 110 kΩ, ce qui réduit très fortement leur influence vis-à-vis du système sous test.

Pour le test et la validation des mémoires DDR, il est possible avec le boîtier HDA125 d’acquérir et d’analyser en simultané le bus de commande DDR, et le bus de données, autorisant une visualisation et une analyse fine de l’activité des mémoires (photo ci-contre).

Sur le même sujet