L'embarqué > Logiciel > Développement > Xilinx met la reconfigurabilité partielle au menu de l’environnement de développement FPGA Vivado

Xilinx met la reconfigurabilité partielle au menu de l’environnement de développement FPGA Vivado

Publié le 24 avril 2017 à 12:25 par François Gauthier        Développement Xilinx

Xilinx met la reconfigurabilité partielle au menu de l’environnement de développement FPGA Vivado

Dans la version 2017.1 de son environnement de développement pour FPGA Vivado, le fournisseur américain de circuits programmables Xilinx apporte la fonction dite de “reconfigurabilité partielle” qui permet de modifier et de mettre à jour à la volée la programmation d’un FPGA. L'objectif est de permettre à un utilisateur de compléter, remplacer ou étendre des fonctionnalités (en particulier celles qui sont liées à des standards, des normes ou des spécifications dans les domaines des réseaux, des communications sans fil, etc.) afin de suivre au plus près leurs évolutions sans avoir à reprogrammer l’ensemble du FPGA. Ou encore, de corriger des bogues apparus tardivement lors du fonctionnement sur le terrain du circuit, là encore sans avoir à stopper l'application principale.

Cette fonction est disponible avec les éditions HL Design et HL System de Vivado, et aussi (mais avec un coût de licence supplémentaire à acquitter) dans l'édition Vivado WebPACK.

« La mise en œuvre de la technologie de reconfigurabilité partielle dans l’environnement Vivado offre une flexibilité de programmation pour maintenir un système en état opérationnel, au niveau de sa connectivité, tout en ayant la possibilité de le corriger ou de le faire évoluer », explique Craig Palmer, Senior Engineering Manager chez Viavi Solutions, fournisseur de solutions pour réseaux et services et de technologies optiques.

Sur le même sujet