L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Wind River apporte l’intégration et le déploiement continus (CI/CD) aux Linux embarqués commerciaux

Wind River apporte l’intégration et le déploiement continus (CI/CD) aux Linux embarqués commerciaux

Publié le 14 février 2020 à 09:31 par Pierrick Arlot        Plate-forme Wind River

Wind River apporte l’intégration et le déploiement continus (CI/CD) aux Linux embarqués commerciaux

A l’instar des grands éditeurs de distributions Linux pour entreprises comme Red Hat, Wind River a mis en place un modèle d’intégration et de distribution continues (CI/CD, Continuous Integration/Continuous Delivery) pour les utilisateurs de la distribution pour l’embarqué Wind River Linux. Une approche qui permet d’augmenter la fréquence de mise à disposition de nouvelles versions de l’environnement toutes les trois à quatre semaines seulement, contre un an auparavant, voire plus.

Avec cette nouvelle cadence, explique Wind River, les équipes de développement peuvent commencer à construire des processus CI/CD pour leurs propres clients et prendre un temps d'avance sur la conception de nouvelles plates-formes, tout en bénéficiant des mêmes avantages en termes de gestion des vulnérabilités et expositions communes (CVE), de support technique et de qualité que l'on trouve généralement dans les versions annuelles et les versions à support à long terme (LTS).

Les meilleures pratiques CI/CD contribuent en outre à une culture d'amélioration continue en permettant aux équipes d'adopter, d'adapter et de mettre en œuvre de petites modifications de manière rapide et fiable, précise Wind River. « À l'ère de la 5G, alors que les entreprises sont lancées dans une course à l’innovation, elles exigent des mises à jour logicielles fréquentes et une surveillance permanente de la sécurité, indique Michel Genard, vice-président Produits de Wind River. Beaucoup mettent à jour leurs logiciels sur une base hebdomadaire, et certaines mettent à jour leurs applications tous les jours ou même toutes les heures. » Dans ce cadre, les entreprises veulent recevoir un flot continu de code et de fonctionnalités mis à jour à partir d'une source fiable. Une fiablité que Wind River entend mettre en avant, ses processus de développement et de maintenance de versions ayant été certifiés ISO 9001:2015 pour leur qualité et l'éditeur ayant été validé conforme OpenChain dans le domaine open source.

En ce sens, Wind River, qui utilise les pratiques CI/CD en interne pour développer ses propres logiciels, assure désormais une distribution continue qui permet aux utilisateurs d'intégrer Wind River Linux dans leurs processus d'intégration continue (schéma ci-dessous). Les développeurs de systèmes embarqués qui s'intéressent à l’approche CI/CD mais qui ne disposent pas encore de l'infrastructure nécessaire à ce modèle de développement peuvent en outre faire appel à Wind River pour les aider dans leur cheminement vers cette méthodologie.

Quant aux utilisateurs qui développent actuellement des logiciels sur une version fixe du noyau Linux en raison de restrictions strictes liées à des certifications, comme ceux qui créent des systèmes médicaux, ils peuvent continuer à travailler avec les versions annuelles de Wind River Linux LTS, précise l'éditeur.

La société a également ajouté à son offre la possibilité de mettre à jour de manière asynchrone et indépendamment le système d’exploitation de base et les conteneurs. Ainsi, si Wind River Linux exécute plusieurs applications, chacune dans son propre conteneur, ces applications peuvent être mises à jour sans qu’il soit nécessaire de mettre à niveau ou de redémarrer l’OS hôte.

On rappellera que, depuis l’année dernière, Wind River fournit les ressources technologiques qui facilitent l’adoption dans les systèmes embarqués des conteneurs. Une notion aujourd’hui répandue dans le cloud qui permet en particulier aux développeurs de gérer et de faire migrer facilement des applications, tout en affichant une efficacité supérieure à celle des hyperviseurs en termes de ressources système, les conteneurs s’appuyant sur des systèmes d’exploitation partagés. Wind River Linux fournit notamment des conteneurs prédéfinis, des outils et de la documentation associés, et prend en charge des frameworks tels que Docker et Kubernetes. Selon l’éditeur, toutes ces ressources peuvent aider les développeurs de systèmes embarqués qui cherchent à exploiter ou déployer des approches de développement « cloud native », particulièrement adaptées aux équipements en périphérie de réseau (edge) (lire notre article ici).

Sur le même sujet