L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Wearables : Intrinsyc pousse le Snapdragon Wear sur un module très basse consommation

Wearables : Intrinsyc pousse le Snapdragon Wear sur un module très basse consommation

Publié le 03 juillet 2018 à 09:34 par François Gauthier        Sous-système Intrinsyc

Intrinsyc Open-Q 2500

Le canadien Intrinsyc Technologies, fournisseur de solutions pour le développement de systèmes embarqués, propose un kit de développement bâti sur un module processeur embarquant la plate-forme Snapdragon Wear 2500 tout juste annoncée par Qualcomm. Cette plate-forme matérielle s'architecture autour d'une puce-système à quatre cœurs ARM Cortex-A7, équipée en sus d'un moteur graphique de classe Adreno et d’un contrôleur centralisé de capteurs (sensor hub) avec algorithmes préoptimisés. Au cœur du kit d'Intrinsyc, le module processeur référencé OpenQ 2500, d’un format propriétaire et affichant une surface réduite d’environ 525 mm2, embarque en outre un sous-ensemble de connectivité Wi-Fi et Bluetooth, complété par un récepteur de géolocalisation par satellite GNSS. Ce module est conçu pour les appareils électroniques portés sur soi : traceurs pour les applications sportives haut de gamme, montres intelligentes, casques et lunettes connectées…

La puce-système utilisée, conçue par Qualcomm spécifiquement pour le marché des wearables, est capable d'exécuter des algorithmes complexes avec une consommation faible. Pour renforcer cet aspect et améliorer l'autonomie des batteries, le module processeur d'Intrinsyc intègre aussi un circuit PMIC (Power Management Integrated Circuit) spécifique avec des amplificateurs de puissance en arséniure de gallium (GaAs) capable de gérer des consommations d’énergie très faibles à la fois en mode actif et en mode sommeil.

La plate-forme complète, carte porteuse et module processeur, est fournie par Intrinsyc avec une suite d’outils logiciels ad hoc pour démarrer très rapidement des projets. A noter qu’une seconde version du module processeur Open-Q 2500, dotée d’un modem LTE intégré, est en cours de conception et sera disponible au cours du troisième trimestre 2018.

« Le segment des wearables est en plein essor avec la volonté chez les utilisateurs de disposer de plates-formes prêtes à l'emploi pour les aider à développer plus rapidement, explique Pankaj Kedia, directeur marketing produits chez Qualcomm. Après avoir travaillé avec Intrinsyc autour de notre plate-forme Snapdragon Wear 2100, le module processeur Open-Q 2500 avec sa plate-forme associée, qui s’appuie sur la nouvelle génération des Snapdragon Wear 2500 adaptés aux appareils Android, va dans ce sens. »

 

Sur le même sujet