L'embarqué > Normes & spécifications > Communication > Voiture connectée : l’industrie automobile adopte la carte Embedded SIM spécifiée par la GSMA

Voiture connectée : l’industrie automobile adopte la carte Embedded SIM spécifiée par la GSMA

Publié le 11 février 2016 à 11:23 par François Gauthier        Communication

Voiture connectée : l’industrie automobile adopte la carte Embedded SIM spécifiée par la GSMA

Signe de l'accélération du marché émergent de la voiture connectée, l’alliance GSMA, organisme représentant les intérêts des opérateurs de réseaux mobiles, annonce qu’un groupe de constructeurs automobiles a apporté son soutien officiel à la spécification Embedded SIM, publiée par la GSMA à la fin de l’année 2013. General Motors, Jaguar Land Rover, Renault Nissan, Scania et Volvo Cars pourront donc, en utilisant une carte SIM embarquée, fournir à distance une connectivité par liaison radio 2G/3G/4G aux véhicules équipés via l’opérateur mobile de leur choix. Rappelons en effet que la spécification Embedded SIM a pour objectif de permettre l'activation et la gestion à distance par liaison radio de cartes SIM embarquées, soudées en production donc non amovibles, et ce dans n’importe quel équipement. Avantage : ne plus être dépendant d’un opérateur au moment de la fabrication d’un équipement avec sa carte SIM intégrée, cette dernière étant activée plus tard, à distance, en fonction des conditions d’utilisation du produit final (une automobile, une machine...).

Grâce à l’adoption de cette spécification, le monde automobile va pouvoir fournir une gamme étendue de services dans les véhicules - info-divertissement, navigation en temps réel, services d’assurance et de dépannage, diagnostics à distance - en connectant rapidement les véhicules avec les opérateurs locaux, quel que soit le lieu de fabrication des voitures.

«La spécification Embedded SIM de la GSMA résout un certain nombre de problèmes fondamentaux au niveau de la fabrication automobile, principalement la localisation sur le marché et la gestion du cycle de vie, explique Alex Sinclair, directeur de la technologie à la GSMA. Cette approche aidera les constructeurs automobiles à proposer n’importe quel type de service connecté dans le véhicule via une carte SIM unique, qui peut être paramétrée avec le profil d’un opérateur de téléphonie mobile une fois la voiture livrée sans que la carte SIM ait besoin d’être changée. »

Selon le cabinet d’études Gartner, le marché de la voiture connectée devrait connaître une croissance exponentielle, avec en 2020 un véhicule sur cinq doté d’une connexion à un réseau mobile, soit l’équivalent de 250 millions de véhicules connectés en service. Par ailleurs, Machina Research estime que le nombre total de connexions sur le marché de la voiture connectée affichera un taux de croissance moyen annuel de 31%, passant de 182 millions en 2015 à 693 millions en 2020.

« La spécification Embedded SIM de la GSMA permet à Jaguar Land Rover de réduire la complexité de la fabrication, de s’adapter aux cadres réglementaires changeants et de travailler avec les meilleurs opérateurs de téléphonie mobile, sur une base régionale ou d’un pays, améliorant ainsi l’offre aux usagers  en vue de fournir la prochaine génération de services connectés durant toute la durée de vie de nos véhicules », commente Mike Bell, directeur monde en charge des voitures connectées chez Jaguar Land Rover.

Enfin, signalons qu’à ce jour, selon la GSMA, 22 opérateurs de téléphonie mobile à travers le monde ont d’ores et déjà lancé commercialement des solutions basées sur la spécification Embedded SIM, comme Bell Canada, Deutsche Telekom, Etisalat, Indosat, NTT DoCoMo, Orange, Tele2, Telefónica Brasil, Telefónica Group, TeliaSonera et Vodafone.

Sur le même sujet