L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Voiture autonome : le projet européen Autopilot démarre à Versailles sous la houlette de l'institut Vedecom

Voiture autonome : le projet européen Autopilot démarre à Versailles sous la houlette de l'institut Vedecom

Publié le 07 février 2017 à 12:15 par François Gauthier        Conjoncture

Voiture autonome : le projet européen Autopilot démarre à Versailles sous la houlette de l'institut Vedecom

Le coup d’envoi du programme européen Autopilot dédié aux recherches sur le véhicule autonome a été donné le 6 février dernier à Versailles par l’agglomération Versailles Grand Parc (VGP) sur le site de Satory. Là où est installé l'institut Vedecom, le chef d’orchestre d’Autopilot en France. Rappelons que Vedecom (Institut de la transition énergétique pour le véhicule décarboné et communicant) est un institut français de recherche et de formation dédié à la mobilité individuelle décarbonée et durable qui rassemble des partenaires publics (universités, écoles d’ingénieurs...) et privés (constructeurs, équipementiers, sociétés de service...). Il a été sélectionné en tant qu’Institut de transition énergétique (ITE) dans le cadre du PIA (Programme des investissements d’avenir) de l’Etat français.

Quant à Autopilot, il s’agit d’un projet collaboratif de niveau européen regroupant une quarantaine de partenaires (Continental, IBM, PSA, STMicroelectronics, TomTom, Valeo, Thales...) dont l’objectif est d’étudier sur trois ans l’apport de l’Internet des objets dans les technologies d’automatisation de conduite. Financés par le programme européen Horizon 2020 (à hauteur de 20 millions d’euros, sur les 25 millions du projet), les différents tests se dérouleront sur six sites pilotes en France, Finlande, Corée, Espagne, Italie et Pays-Bas. Objectif : évaluer les évolutions des performances de la voiture autonome grâce aux objets connectés dans l’environnement urbain.

En France, Vedecom disposera d’un prototype de véhicule autonome, conçu à partir d’une Renault Zoé 100% électrique, et d’un circuit de 2 km dans la ville, spécialement équipé pour tester la conduite autonome.

Sur le même sujet