L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Véhicule connecté : un microcontrôleur ST associe mises à jour sécurisées à distance et connectivité Gigabit

Véhicule connecté : un microcontrôleur ST associe mises à jour sécurisées à distance et connectivité Gigabit

Publié le 09 novembre 2018 à 12:08 par Pierrick Arlot        Composant  STMicroelectronics

SPC58H

Alors que les fonctionnalités du groupe motopropulseur, du châssis, de la carrosserie et du système d’info-divertissement d’un véhicule sont de plus en plus définies par le logiciel, la capacité à assurer des mises à jour sécurisées over-the-air (pour corriger les bogues ou télécharger des options) devient fondamentale tant en termes d’efficacité financière que de satisfaction client. C’est dans le cadre de cette évolution que STMicroelectronics a commencé d’échantillonner les SPC58 H, les derniers en date de ses microcontrôleurs automobiles de la famille Chorus, présentés comme parmi les premiers circuits de contrôle de domaine aptes à gérer des mises à jour OTA majeures de manière sécurisée.

Dotés de trois cœurs Power, de plus de 1,2 Mo de RAM et de nombreux périphériques, ces microcontrôleurs peuvent exécuter simultanément plusieurs applications dans le cadre d’architectures électroniques de véhicule à la fois plus flexibles et moins onéreuses, précise la société franco-italienne. Deux ports Ethernet indépendants (aptes à véhiculer du gigabit par seconde) permettent en outre d’assurer une connectivité haut débit entre plusieurs circuits Chorus au sein d’une automobile et d’effectuer des diagnostics réactifs. Equipés également de 16 interfaces CAN FD et de 24 interfaces LINFlex, les microcontrôleurs SPC58 H peuvent aussi servir de passerelles entre différentes unités électroniques de contrôle/commande (ECU).

Afin de protéger les fonctionnalités d’un véhicule connecté et de lancer des mises à jour OTA de manière sûre, les derniers-nés de la famille Chorus disposent d’un module de sécurité matériel (HSM), également à architecture Power, capable d’effectuer du chiffrement asymétrique. Conformes aux spécifications Evita Full édictées par le projet européen du même nom, ils implantent notamment des techniques de prévention, de détection et de confinement d’attaques malveillantes, précise STMicroelectronics.

Dans le détail le microcontrôleur haut de gamme SPC58NH92x, dont la production en volume est prévue à partir de la mi-2020, s’articule autour d’un maximum de trois cœurs Power z4 cadencés à 200 MHz et associés à 1,2 Mo de RAM, et affiche une performance de 1763 CoreMark tout en disposant de mécanismes de sûreté de fonctionnement de niveau Asil-D. Couplé à la mémoire flash intégrée de 10 Mo, le mécanisme de permutation de contexte du microcontrôleur permet au code applicatif de s’exécuter en continu même lorsqu’une mise à jour a été téléchargée et s’avère prête à être appliquée. Le logiciel ancien peut toutefois être maintenu, donnant ainsi l’option de retour à la précédente version en cas d’urgence. La mémoire de stockage peut d’ailleurs être encore augmentée via les interfaces à haut débit HyperBus et eMMC/SDIO du circuit. Les microcontrôleurs Chorus disposent en sus de modes configurables de fonctionnement à basse consommation, permettant l’exécution de fonctions critiques même en état de veille, assure encore STMicroelectronics.

Disponibles selon diverses configurations, les SPC58NH92x étendent vers le haut le portefeuille de microcontrôleurs automobiles de ST et dopent la famille 32 bits SPC5 (bâtie autour d’un ou deux cœurs Power) avec des périphériques dernier cri optimisés pour les applications automobiles.

  

Sur le même sujet