L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Véhicule autonome : Samsung investit 75 M$ dans TTTech, spécialiste de la sûreté de fonctionnement

Véhicule autonome : Samsung investit 75 M$ dans TTTech, spécialiste de la sûreté de fonctionnement

Publié le 14 septembre 2017 à 12:03 par Pierrick Arlot        Conjoncture TTTech

Samsung-TTTech

Samsung Electronics vient de signer un partenariat stratégique avec TTTech, un spécialiste des solutions de réseaux de contrôle/commande sécurisés et sûrs déployées notamment dans les secteurs de l’industriel, de l’aérospatial et de l’automobile. Un partenariat qui se double d’un investissement de 75 millions de dollars dans la société autrichienne. Cet apport financier est le premier effectué par le fonds Samsung Automotive Innovation Fund (SAIF), tout récemment créé, et se veut l’illustration de la volonté de Samsung de s’investir dans la sûreté des véhicules et l’électromobilité.

La prise de participation du Coréen dans le capital de TTTech, où il rejoint notamment le constructeur Audi ainsi que GE et Infineon, suit de quelques mois l’acquisition par Samsung de l’équipementier Harman, spécialiste des technologies pour le véhicule connecté, pour 8 milliards de dollars. Et montre l’intérêt que revêt désormais le secteur automobile pour le groupe asiatique.

TTTech est présent sur le marché automobile depuis quelques années et travaille notamment avec Audi sur des systèmes de conduite hautement automatisée pour le groupe Volkswagen. Les technologies de sûreté de l’Autrichien sont au cœur de la plate-forme d’assistance évoluée à la conduite zFAS installée dans le modèle 2017 de l’Audi A8. TTTech collabore aussi étroitement avec Renesas dans ce même domaine des systèmes ADAS et de la conduite autonome (lire nos articles ici et ici).

« Nous ne pouvons qu’être ravis de l’entrée de Samsung dans le capital de TTTech et de son investissement dans le développement commun d’une nouvelle architecture adaptée aux systèmes ouverts pour l’assistance à la conduite et le véhicule autonome, impliquant des acteurs et fournisseurs clés du marché automobile », a commenté Alejandro Vukotich, vice-président de l’activité Autonomous Driving chez Audi. Dans la pratique, TTTech compte utiliser la manne financière investie par Samsung pour accélérer le développement de sa technologie de sûreté de fonctionnement pour la conduite autonome, et notamment celui de sa plate-forme logicielle ouverte, modulaire et échelonnable MotionWise, annoncée en juin 2017 (voir ilustration ci-dessous). Harman, de son côté, en tant qu’équipementier de rang 1, proposera les solutions de sûreté de l’Autrichien aux constructeurs automobiles.

Précisons que le fonds de 300 millions de dollars récemment créé par Samsung sous le nom de Samsung Automotive Innovation Fund est exclusivement focalisé sur l’automobile et sur les technologies de la voiture connectée et/ou autonome, dont les capteurs intelligents, la vision artificielle, l’intelligence artificielle, le calcul hautes performances, les solutions de connectivité, les solutions de sûreté de fonctionnement de qualité automobile et la protection de la vie privée. Si TTTech représente le premier investissement de ce nouveau fonds, Samsung précise qu’il a déjà injecté des espèces sonnantes et trébuchantes dans plusieurs start-up présentes sur le marché automobile comme le hongrois Almotive et le californien Renovo Auto (conduite autonome), les américains Quanergy, TetraVue et Oculii (capteurs), les israéliens Autotalks et Valens (connectivité) ou le britannique Graphcore (calcul hautes pefrormances).

On imagine sans peine que le pôle désormais formé par Samsung, Audi, Harman et TTTech entrera en concurrence frontale avec celui créé par Intel, Mobileye, BMW et Fiat Chrysler sur le marché des plates-formes logicielles et matérielles pour la future voiture autonome (lire notre article ici).

 

Sur le même sujet