L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Véhicule autonome : Business France et Bpifrance emmènent 8 sociétés s'immerger aux Etats-Unis

Véhicule autonome : Business France et Bpifrance emmènent 8 sociétés s'immerger aux Etats-Unis

Publié le 05 avril 2018 à 09:26 par François Gauthier        Conjoncture

Ubimobility

La 4e édition du programme Ubimobility, destiné aux entreprises françaises spécialisées dans le secteur du véhicule autonome et connecté, a été lancée officiellement par les organismes Business France et Bpifrance. Sélectionnées par un jury d’experts américains (*), huit entreprises vont participer du 3 au 16 juin prochain au programme d’immersion d'Ubimobility à Detroit, berceau de l’industrie automobile américaine, et à San Francisco (Silicon Valley), où se concentrent les technologies numériques.

Ubimobility permet à ces entreprises de bénéficier d’un accompagnement personnalisé de dix mois, avant et après le séjour, par Business France et Bpifrance pour accélérer leur développement sur le marché américain. Les lauréats rencontreront des acteurs impliqués dans la voiture connectée tels qu'Intel, Qualcomm et Samsung.

Depuis sa première édition en 2015, Ubimobility a permis d’accompagner outre-Atlantique 24 entreprises françaises qui ont levé par la suite la somme globale de 110 millions d’euros. Quatorze d'entre elles se sont implantées ou sont en cours d’implantation sur le territoire américain.

Selon Business France et Bpifrance, l’Amérique du Nord représente près de la moitié des investissements mondiaux (48%) réalisés sur le marché des véhocules autonomes. D'après le "Strategy & Digital Auto Report" du cabinet d'analystes PwC de septembre 2017, plus de 85% des voitures neuves sont déjà considérées comme connectées et d’ici 2025 plus de 116 millions d'autres véhicules de ce type seront en circulation. En 2030, le nombre de véhicules complètement autonomes devrait déjà atteindre les 20 millions. "Dans son rapport "The Great Mobility Tech Race" publié en janvier dernier, le Boston Consulting Group prévoit qu’en 2035, 24% des véhicules vendus devraient être des voitures autonomes, dont la moitié réservée aux services à la demande", souligne encore Frédéric Rossi, directeur général délégué export chez Business France.

Les huit entreprises sélectionnées pour le programme Ubimobility 2018 sont :

- NIT. La technologie d'anti-éblouissement proposée par la société permet aux conducteurs de s'adapter instantanément aux variations de niveau d'illumination.

- ISFM. La société a développé une navette intelligente, autonome et électrique avec une infrastructure minimale, nommée Milla, qui peut embarquer de 6 à 8 personnes.

- AV Simulation. Filiale automobile d'Oktale, AV Simulation édite des logiciels de simulation de conduite.

- Gulplug. La société, spécialisée dans la connexion intelligente de machines électriques, a développé une prise magnétique de puissance, qui intéressent les constructeurs automobiles pour la recharge de véhicules hybrides et électriques. L'Embarqué a tracé un portrait détaillé de la start-up en janvier 2016.

- IDnomic. Editeur de logiciels de confiance, IDnomic (anciennement OpenTrust) fournit des services de sécurisation des identités numériques pour les personnes, entreprises ou objets connectés.

- Ween. Spécialisée dans la planification prédictive en temps réel pour tous les lieux de vie, la société édite Ween.ai, une solution reposant sur l'intelligence artificielle qui rend les objets autonomes.

- Geoflex. Via l’exploitation de brevets du Cnes (Centre national d’études spatiales), Geoflex se positionne comme un opérateur de services d’augmentation GNSS (Global Navigation Satellite Systems) reposant sur la technologie PPP (positionnement ponctuel précis).

- Openfleet. La société propose des technologies avancées de mobilité pour gestionnaires de flottes et opérateurs de parcs automobiles.

(*) Xavier Mosquet, directeur associé au Boston Consulting Group, Ian R. Simmons, vice-président en charge du développement commercial pour le département Ingénierie et R&D de Magna, James Schwyn, directeur technique Amérique du Nord de Valeo SA, Drew Winter, éditeur en chef du magazine WardsAuto.com, Dragos Maciuca, directeur technique senior au Centre de recherche et d’innovation de Ford, Jada Tapley vice-président Ingénierie avancée et Relations externes chez Aptiv, Huei Peng, professeur au département de génie mécanique de l’université du Michigan, Jim Misener, directeur technique senior des activités de normalisation automobile pour Qualcomm.

Sur le même sujet