L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Vector veut simplifier la recharge des bus électriques via des pantographes inversés

Vector veut simplifier la recharge des bus électriques via des pantographes inversés

Publié le 07 juillet 2020 à 11:30 par François Gauthier        Sous-système Vector

Vector ECU VC-EVCC-P Pantographe

Vector, fournisseur de solutions matérielles et logicielles de conception et de test de systèmes embarqués pour l’automobile, complète sa gamme de contrôleurs (ECU, Electronic Control Unit) en ajoutant un élément dévolu à la recharge électrique de véhicules utilitaires collectifs via des pantographes. Les développeurs de ce type de solutions vont désormais bénéficier, selon Vector, d’une approche qui va favoriser une recharge rapide et efficace de véhicules électriques via un collecteur. Ce contrôleur générique, référencé VC-EVCC-P, prend notamment en charge les contraintes liées aux pantographes montés sur le toit des bus ainsi que les modalités de recharge électrique décrites dans la norme OppCharge pour des pantographes inversés.

La sensibilisation accrue du public à la pollution de l'air dans les villes a incité les entreprises de transport en commun à passer de plus en plus aux autobus électriques. A ce niveau la technologie de recharge avec pantographes convient parfaitement car elle permet une recharge rapide dans des fenêtres temporelles plus fréquentes et plus courtes. Avec comme objectif de maintenir les véhicules en fonctionnement tout au long de la journée sans limiter leur disponibilité.

Plus en détail, le VC-EVCC-P (contrôleur de communication pour véhicule électrique pour la recharge par pantographe) est un contrôleur de recharge générique pour les systèmes électriques 24 volts adapté à la charge via des collecteurs de courant, les fameux pantographes. Il est d’ores et déjà qualifié pour une utilisation en production et peut être installé directement dans les véhicules.

Parallèlement à la méthode conventionnelle, dans laquelle un pantographe est monté sur le toit du véhicule et accoste à la station de charge pour une recharge des batteries, le contrôleur Vector prend également en charge les pantographes dits inversés. Dans cette configuration, de plus en plus utilisée, le pantographe est situé au point de charge d'où il établit une connexion avec le véhicule électrique, par exemple un bus. La communication sans fil avec l'infrastructure nécessaire pour les processus de charge lorsque des pantographes inversés sont implantés se fait via une passerelle CAN/Wi-Fi qui permet une communication Wi-Fi conforme IEEE 802.11a/n dans la bande des 5 GHz. Une licence radio autorise l'utilisation de la passerelle CAN/Wi-Fi au sein des États membres européens.

Le canal CAN du contrôleur est compatible avec le protocole normalisé SAE J1939 pour le marché des véhicules commerciaux et assure ainsi une connexion rapide. Il prend en charge les messages de diagnostic DM1 et DM13 spécifiés dans la norme de gestion réseau J1939. (Le document SAE J1939 définit entre autres les structures de messages et le comportement des “messages de diagnostic” ou Diagnostic Messages, DM.)

Lorsque des pantographes inversés sont utilisés, la communication de charge est effectuée conformément au protocole OppCharge V1.3.0. Dans la version prévue pour le deuxième semestre 2020, le VC-EVCC-P prendra également en charge les processus de charge via des pantographes montés sur le toit du véhicule (sur la base du protocole DIN-70121/ISO-15118-2).

A noter que le contrôleur de charge VC-EVCC-P a été développé conformément aux normes de l'industrie automobile et des véhicules utilitaires. Il couvre les degrés de protection IP6K6K, IP6K7 et IP6K9K. Quant à la passerelle CAN/Wi-Fi, fabriquée selon les normes industrielles, elle offre un degré de protection IP65.

Sur le même sujet